Patrick Favre Trio le samedi 26 nov 05 - Radio France

Le public était venu nombreux pour écouter Youn Sun Nah (2eme partie).
Le trio de P. Favre avait donc la tâche d'ouvrir la soirée, et, il faut bien le dire, la première partie de leur set m'a laissé un peu froid. Toutes ces notes étaient-elles nécessaires ?
Puis, progressivement, le charme et la sensibilité de ce trio ont trouvé leur chemin vers le public. L'émotion passait enfin.
La fin de leur set arrivait même trop tôt. On s'est quitté sur un regret.
A écouter sur France Musiques le lundi 26 décembre, à 16h, dans "Jazz sur le vif"

   Patrick Favre : piano
   Guillaume Séguron : contrebasse
   Marc Mazzillo : batterie

Youn Sun Nah 5tet le samedi 26 nov 05 - Radio France

La vedette de la soirée était attendue, précédée d'une flatteuse réputation. Après son passage remarqué dans le concert d'ouverture de Jazzycolors, au sein d'un groupe de qualité réunissant quelques pointures de ce festival (dont D. Humair), il était intéressant de l'écouter en direct dans une formation qu'elle s'est choisie.
De ce point de vue, c'est plutôt une réussite, même si j'imaginais par moment ce qu'aurait fait Christophe Marguet à la batterie, entendu peu de jours avant lors du concert Texier.
Et la chanteuse ?
Ben ... je suis resté un peu sur ma faim. Peut-être était-ce dû à la sonorisation qui ne mettait pas assez en évidence la dynamique du chant vis à vis du reste du 5tet ? Peut-être aussi un choix quasi systématique de thèmes lents, censés nous plonger dans une sérénité béate. Juste avant la fin, avec "Pancake", Youn Sun Nah a secoué tout ça, mais son bis a reversé dans les eaux calmes et l'atmosphère feutrée.
Je préfère garder le souvenir de son passage à la Maison du Japon (Jazzycolors).
Retransmission prévue sur France Musiques, le 3 janvier à 16h, toujours dans "Jazz sur le vif".

    Youn Sun Nah : chant
    Benjamin Moussay : piano
    David Neerman : vibraphone
    Yoni Zelnik : contrebasse
    David Gorgelet : batterie