Evénement à chaque passage, tant ce musicien est probablement parmi ce qui se fait de mieux dans l'héritage des plus grands aux saxophones et aux flûtes.
De passage à Paris, au Sunside, le 5tet de James Carter le 21 avril à 20h & 22h.

Pour illustrer sa musique, j'ai choisi un extrait assez court, d'à peine 3 mn, qui excite l'appétit, où James Carter apparaît en quartet. Cela se passait lors du Novosadski Jazz Festival (12 au 15 novembre 2008, Novi Sad, Serbie).

Novosadski_Jazz_Festival_08

On y retrouve ce mélange de sagesse et de folie, le grand écart qu'il affectionne.

Le 2e extrait fait un tour aux USA, à Minneapolis, en quintet cette fois, avec Corey Wilkes à la trompette et James Carter à la flûte. Un tempo medium, un solo de Corey Wilkes qui dit tout son amour pour ses illustres prédécesseurs, puis un très beau discours de James Carter à la flûte, qui se joue de son instrument, qui joue avec nos références, qui s'amuse avec la salle, bref du très bon.

Retrouver toutes les chroniques "Jazz sur le Web".