Louis Sclavis 5tet « Lost on the Way »

le 11 mai 09 @ Studio de l'Ermitage (Paris)

Quelques photos du concert
(Pour voir l'album, cliquer sur la photo)
09_05_11_07_Louis_Sclavis_5tet_bis

Louis Sclavis clarinettes
François Merville batterie; Maxime Delpierre guitare
Olivier Lété basse électrique; Matthieu Metzger saxophone

Univers musical très vite identifiable, qui ne doit rien aux racines du jazz, le blues, mais plutôt à un mix européen, inventé, enrichi depuis des années par cette figure de la musique.
Terrain de connaissance.
Pourquoi donc y revenir?

Parce que la séduction opère à chaque concert, à chaque phrase.
Le timbre souvent crépusculaire de la clarinette, cette empreinte des grands (Miles, Coltrane et les autres).
La prégnance des thèmes, parfois parsemés de quasi comptines d'un monde imaginaire.
Le jaillissement continu du chant, jamais à court de chemins de traverses.
La personnalité même de l'artiste, sincère, un peu secret, obstinément attachant et défricheur.

Et le renouvellement des formations, écrins neufs pour de nouvelles gemmes.
Cette fois, on parle de rock. Pour la rythmique peut-être, et par moments seulement : le martèlement sec de François Merville,  la pulsion et les sonorités d'Olivier Lété, les multiples couleurs du jeu de Maxime Delpierre.
Peut-être aussi la répétition de séquences mélodiques.
Mais le jazz, un free jazz européen, est toujours la référence, avec l'ancrage qu'apporte en particulier Matthieu Metzger.

Un nouvel opus de Louis Sclavis, son cadeau de l'année. Un nouveau disque aussi, à se procurer ou à offrir à ceux qu'on aime, qu'on estime. Et l'attente de nouveaux concerts.
Par chance, celui-ci va être retransmis par France Musique, le 29 mai lors d'un Jazz Club.

Quelques sites pour suivre l'actualité de Louis Sclavis:

- le site myspace avec des plages de "Lost in the way" ;
- la page "inclinaison" de Lost in the Way ;
- le site de Mikiko tenu miraculeusement à jour par une amie enthousiaste et lointaine de Tokyo.

Retrouver toutes les archives photos