Coax Lent et Sexuel pochetteUn titre accrocheur et une belle pochette.

Une musique composée par Yann Joussein pour un 8tet à la configuration originale, où les cordes pincées dominent : une trompette (A. Avice), un sax (A. Viard), une harpe électrique (R. Rinaudo), des claviers électroniques (Romain Clerc-Renaud), deux guitares (Julien Desprez & Simon Henocq), une basse (X. Lindenmeyer) et une batterie (Yann Joussein).

L'équilibre des timbres est de ce fait très décalé par rapport à d'autres formations. Des sonorités cristallines perverties par des nappes électroniques aux limites du bruit blanc; des lignes mélodiques douces lacérées par des stridences électriques ou survolées par des chants aux cuivres.
Une logique de décalages qui se retrouve aussi dans les compositions : des rythmiques lourdes, pas toujours régulières, graves, à contre-emploi d'une ligne nostalgique; des pièces composées de parties en ruptures les unes des autres; et une forme de cubisme musical où rien n'est conforme et d'où surgit une cohérence d'ensemble saisissante.
Quelques exemples.
"Lent et sexuel" démarre lentement, mélodiquement; une musique qui s'emballe progressivement avec un matèlement quasi rock et une pâte orchestrale qui s'épaissit, devient aggressive, se complexifie et d'où s'échappent quelques bribes mélodiques ou rythmiques éparses. Cela s'intensifie en un quasi essaim d'abeilles excitées, ponctué de signaux radios enfiévrés venus de l'espace ... et arrêt brutal.
On retrouve ces "signaux radio" dans "Funky" au sein d'un motif ultra répétitif. Des sons sales, des nappes saturées et le martèlement de la batterie. Des virgules aux cuivres posées sur des formes rythmiques obsédantes et irrégulières. Puis changement brutal d'ambiance avec toutefois un certaine permanence des riffs des cuivres, des déferlentes aux claviers.

C'est donc une musique qui mixe repères et cassures, joliesses et salissures, douceurs et aggressions, mélodies et bruits blancs. Une musique qui se moque bien des appartenances esthétiques pour ne s'intéresser qu'aux chemins de traverses, aux accidents. Une musique tendue par l'essor d'un "jazz" d'un autre type, qui prend, qui jette, qui change, qui bifurque, qui invente, qui séduit.

 COAX Records coax026co 1


Retrouvez toutes les chroniques "CD etc.".