Titi Robin trio
Habib Meftah – percussions; Titi Robin - guitare , bouzouq ;
Chris Jennings – c.basse ;
Titi Robin sunset 24 - 25 fev 2017

Dès le premier morceau on sent que l'on est invité à une soirée privée. Un festin de musique sous une tente bédouine.  La scène un peu foutraque avec ses velours rouges et les colonnes qui se terminent en voutes multiples en donnent l'illusion.
Le tour de chauffe dure 20 mn. On est dans le temps long ou les improvisateurs se cherchent, se trouvent, s'accompagnent, se redecouvrent sur des thèmes qui ressemblent à des ragas où la mélodie est douce, sinueuse et très ornementée. Jamais rien d'évident pour des oreilles formatées aux standards ce qui oblige à une constante attention pour repérer les formes qui évoluent sans cesse.
Comme vinci avec ses tableaux, Titi trimballe ses morceaux autour de la planète et il les retouche en les adaptant aux rythmes des lieux. Ici accompagné de Habib Meftah aux percussions qui propose des rythmes qui parlent au corps qu'on danserait avec ravissement et qui évoluent de façon subtile en solo. Il chante même après que Chris Jennings ait lui même fait chanter sa contrebasse avec son archet.
Titi Robin en maître de cérémonie nous enchante avec ses differents styles percussifs et ornementés.
Nargis avec un g comme géant, ce n'est pas un projet,  mais une continuité pour ce titi qui est aujourd'hui parisien et qui nous emmène loin.
(chronique de David Lellouche)
Lire aussi la présentation du trio sur le site du Sunset :
Lire enfin son interview dans Africulture.

Titi Robin bio