Alan Silva, Abdelhai Bennani, William Parker Encounters 2


Sunside Paris 16/10/2000
Un trio avec Alan Silva au piano et synthétiseur. Saxophone ténor, piano, contrebasse. On pense au troisième trio de Giuffre avec Barre Philips et Don Friedman qui était venu à Paris en 65 et n’a pas fait de disque.
Les doigts puissants de William Parker mettent le tempo en balance, le poussent, l’équilibrent. Sa contrebasse respire la terre africaine… brille comme le soleil, et les feux du soir qui s’enfoncent en un instant derrière les baobabs de la Casamance.
Le jeu du piano d’Alan Silva est pulsionnel, lumineux, clairement détaché, serein et emporté. Alan fut, est et sera éternellement le contrebassiste des happy few comme Bobby, Burton et Cecil (les pianistes Few, Greene, Taylor), mais aussi Bill (Dixon).
Abdelhai Bennani souffle et parle, dans et à travers le saxophone. Comme Evan Parker, Abdou tord, écorche, étire la sonorité du ténor, raconte une histoire, dépose des touches mates, des bruns fauves, des rouges déchirants, évoque le bleu nuit.
La scansion des accords au clavier et les pulsations boisées des cordages sur la touche fait vibrer l’édifice. Cadences, ostinatos, variantes ressassées, compulsion, éclats, lueurs, images fugaces, slaps, harmoniques, déboulés dans l’aigu. Alan Silva n’aime que la musique du cœur, le travail de l’écoute, la vie de l’équipe, les mains tendues, le sourire ouvert…
Soudain, le clavier blanc et noir s’emballe, les arcs des ponts se superposent, les lumières cascadent, le ciel se précipite, l’aigu crépite…. Le clavier change de nature, la contrebasse s’ancre dans les flots : les algues nomades s’échappent dans le courant, les graviers fluctuent hors du rivage, le bois de la contrebasse résonne. Les brassées de sons de l’orchestral synthetizer dressent une symphonie impossible, contractée, expansive. Bela, Igor, Stock ou Penderecki en plus sauvage, gigantesque vièle à roue cosmique survitaminée. L’archet de Willam scie, frénésie, les notes du sax s’enroulent, voltigent, une frise vivante, une fresque bruissante s’érige, se transforme. Le temps s’étend, le trio nous attend… Alan Silva était chez Actuel, il reste toujours actuel, humain, visionnaire, prophète de l’indicible, prodigue de l’émotion…

Il se peut que le volume soit insuffisant sur la vidéo qui suit. Vous trouverez plus bas une version Soundcloud plus "audible"

Version Soundcloud




Jean-Michel Van Schouwburg
Blog de Jean-Michel : Orynx : http://orynx-improvandsounds.blogspot.fr/
L'enregistrement sous forme de CD est disponible sur cette page CD-037
http://www.janstrom.se/6.-recordings/6.3.-jazt-tapes-6267605

Abdelhai Bennani, Alan Silva, William Parker - Encounters

---
Notre série en hommage à Alan Silva
Alan Silva série #0 : photo Jazz Magazine
Alan Silva série #1 : avec Marshall Allen et William Parker
Alan Silva série # 2 : Celestrial Communication Orchestra par Guillaume Belhomme
Alan Silva Série # 3 : In the Tradition par Joël Pagier
Alan Silva série #4 : avec Abdelhaï Bennani (ts) et William Parker (b) par Jean-Michel Van Schouwburg
Alan Silva #5 : Petit récit post-moderne inspiré par New Africa de Grachan Moncur III; par Frédéric Maintenant
---

Demain, 5e et dernier opus de notre hommage à Alan Silva

---
Retrouvez toutes les chroniques "Jazz sur le Web".