Andrew Lamb, Yoram Rosilio, Rafael Koerner

Le Bab Ilo accueillait le 29 juin Andrew Lamb pour la première fois. Un Free jazz sans concession, manière de montrer que cette esthétique d’une cinquantaine d’année n’a pas fini de bousculer le bain musical ambiant.
Un contraste saisissant entre l’assise quasi bouddhique du saxophoniste, l’économie de sa gestuelle et l’incandescence de la lave qu’il sait extraire de son instrument.
Une ambiance torride, à l’intensité encore augmentée par deux grands talents de la scène parisienne : Yoram Rosilio et Rafaël Koerner. Deux fous de musique, qui libèrent une énergie de tous les instants, et qui démontrent, si besoin est, l’excellence de l’actuelle génération de jazzmen de France.
Une demi-heure de pur plaisir.
Encore merci au Bab Ilo de programmer de tels concerts dans cette petite salle en sous-sol. L’accueil au bar est toujours amical et les tarifs sont très convenables, afin de vous permettre d’y revenir à l’envie.

Le Bab Ilo : 9 Rue du Baigneur, 75018 Paris
---
Retrouvez toutes les chroniques
---