09 juillet 2020

Jean-Marc Foussat, Evan Parker, Daunik Lazro au Café OTO

Lors d’un concert Jazz@Home où il était invité, Jean-Marc Foussat évoquait la proposition faite par le café OTO de venir jouer à Londres. Réponse : « OK mais ça risque de ne pas dépasser 25 minutes et ça serait un peu court». Alors invitez qui vous voulez. Re OK, ce sera Evan et Daunik. Chacun a accepté. Concert, enregistrement, discussions serrées sur le son, album double, l’un solo, l’autre en trio, nous y sommes.  Le premier CD, en solo, comporte une seule pièce au nom qui dit l’ambition : « Inventing... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 juin 2020

Manuel Hermia 4tet «There’s Still Life On Earth »

  La pochette est une est une forme de pirouette : elle entend illustrer engloutissement de la planète dans les détritus en plastic, tout en leur donnant des couleurs vives de jouets hors de tout usage réel. Une manière de dire "C’est pour de faux, mais si ça devenait vrai ?"  Un autre trait d’humour est le nom du groupe, l’Orchestra Nazionale de la Luna, un nom pompeux pour un quartette, en italien pour un groupe composé de deux belges, d’un finlandais et d’un français.  Leur musique est tout aussi surprenante,... [Lire la suite]
18 mai 2020

Noël Akchoté et Giannis Arapis «Name It So»

Noël Akchoté nous avait habitué à des publications d’albums assez généreuses, puis plus rien. Peut-être un temps de retour sur soi-même.  Mais il revient. Parmi ses publications récentes, ce duo de guitares, avec Giannis Arapis, comportant treize morceaux pour une durée totale dépassant l’heure.  Dire quelle musique est jouée serait une gageure. On y retrouve ses notes acidulées, dont l’attaque claque presque (ce n’est pas du slap). On y reconnaît aussi certains des parcours musicaux qui ont été les siens. En empruntant... [Lire la suite]
11 mai 2020

Raymond Boni, Gilles Dalbis « Sélénites » (MazetoSquare)

Un voyage dans les paysages lunaires, voilà l’invitation qui nous est faite.  Mais de quelle Lune s’agit-il. Celle-ci est toute de résonances, et donc oui, oubliez vos cours de physique.  Plus de trois minutes de touches aux balais, ou sur la grosse caisse, en laissant les sons faire leur voyage dans des espaces vides, sans obstacle. C’est ainsi que débute « Kenichi Flies to Selene ». Puis une guitare qui s’invite, discrète, mais surprenante d’emblée. La batterie est au centre, mais la guitare est à gauche et à... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 avril 2020

Philip Zoubek, Ivann Cruz, Marcin Witkovski « Radium »

Voici un album aux neufs titres dédiés aux éléments de la table de Mendeleev. En fait, c’est une musique improvisée aux couleurs de l’électroacoustique. Ce trio se compose de Philip Zoubek (piano préparé), Ivan Cruz (guitare « apprêtée ») et Marcin Witkovski (batterie « étendue » et électronique).  Ce qui est proposé est une matière sonore complexes collective, où les individualités comptent peu face à l’ambition onirique collective.  Il s’agit là de paysages souvent métalliques, toujours... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 avril 2020

The Bureau of Atomic Tourism - Eden

Curieux comme le terme « Atomic » a pris une connotation rétro futuriste. On trouvait déjà cet aspect dans un autre album, « Atomic Spoutnik ». Ici, il s’agit du nom du groupe propulsé par le batteur Teun Verbruggen et composé de Jon Irabagon (sax), Magnus Broo (tp), Jozef Dumoulin (Fender Rhodes, casio), Julien Desprez (g), et Ingebrit Håker Flaten (b). Quant à l'acronyme, BOAT (Bureau Of Atomic Tourism), peut-être est-ce un clin d'oeil facétieux du leader, une manière de nous mener en bateau, comme pourrait... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

02 avril 2020

Tom Malmendier, Emilie Škrijelj Les Marquises

L’humour affleure dans cet album, Les Marquises : le nom du groupe ainsi que ceux des trois pièces : « Des carottes dans les cheveux », « Chemins de pluie » et « Au fond d’une tisane ». D’autre part, ce duo prétend être un trio, peut-être du fait qu’Emilie Škrijelj joue des platines et de l’accordéon.  Quant à la musique, ça crépite de partout, les pulsations électriques, le jeu sur la platine, les frappes sur la batterie, cela dans une sorte de continuum des sonorités entre les instruments.... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 mars 2020

Tocanne-Blesing « L’impermanence du doute » (Petit Label)

Il y a en France une actualité Paul Motian encore renouvelée. Il y a encore peu, en effet, le trio du batteur Thierry Waziniak a sorti un disque autour des compositions dudit Paul. On pourrait considérer que « L’Impermanence du Doute » souligne une fois de plus cet héritage. Juste deux instruments sur cet album, un simple duo, guitare - batterie. Dans le thème, « Les sauts de l’ange », le ton est donné. Une guitare torturée, aux cordes écrasées ou en vibratos acides, se délectant de résonances, de stridences... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 février 2020

Hope Town (Claudia Solal et Benoît Delbecq; Rogue Art) par Claude Parle

  Wintergarden@ the edge of myself …     At the edge of myself lives a forlorn ocean, where jolly-boats flots without pain & whiskin’ winds never linger … In a pale sun …   Comme l’ente de mon désir s’invagine tandis qu’hurlent les cormorans qui rageusement rorent & gringotent … Sur un soupir de sabi(r) s’époumone mon respir tant dis qu’épris au piège, mon ouïr ici s’abîme aux pales lueurs de ce jardin d’hiver _ (Salvador à Nougayork ?)   Vendanges, ou même peut être l’enfant putatif de... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 janvier 2020

Sarah Murcia 4tet : Eyeballing (dStream#105)

En concert, Sarah Murcia captive, par son engagement et son volontarisme. Il en est de même sur cet album « Eyeballing ». On la connaît surtout comme contrebassiste; ici c’est la chanteuse qui prend la lumière, non qu’elle abandonne sa « grand-mère » ou son piano. Neuf thèmes, dont trois seulement instrumentaux, tous composés par Sarah Murcia, ce qui contribue à une cohésion musicale certaine. Cinq textes sont de Vic Moan (en anglais) et une chanson est de Denis Scheubel.  Si vous êtes peu sensible en... [Lire la suite]