01 octobre 2018

Musaeum Clausum : Louis Laurain, Hannes Lingens, Sébastien Beliah (UMFRCD23)

Laisser la surprise advenir. J’imaginais une séquence improvisée sur la foi du doc de presse et de l’itinéraire des protagonistes. Mais c’est une errance nocturne déstabilisante, très musicale et hors code qui nous est offerte. Un cornet, une batterie, une contrebasse, voilà tout pour ce cheminement comme suspendu. La sonorité si particulière du cornet de Louis Laurain, ses phrases qui touchent au cœur, ce va et vient entre ce que nous croyons retrouver et ce qui nous désarme. Enfin, une inspiration continue, sans temps mort,... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

27 septembre 2018

Tout Noël Akchoté sur Bandcamp

Noël Akchoté photo site noelakchote.org Comment dire ça ? Une inclination ? Un préjugé favorable d’emblée ? Il est de fait que la musique de Noël Akchoté est très souvent (toujours ?) passionnante, qu’il joue en solo ou en groupe (la liste de ses partenaires est particulièrement impressionnante), qu’il explore des terres vierges du jazz ou qu’il revienne sur le parcours de maîtres d’hier (Ornette Coleman, John Coltrane, René Thomas, Charlie Christian) voire d’encore plus loin (Bechet, Armstrong, Holiday). Mais il ne s’arrête pas... [Lire la suite]
17 septembre 2018

Épiphanies par Jean-Brice Godet (Gigantonium)

Le titre de l’album ne fait pas référence à la révélation divine devant l’enfant Jésus (du moins, je le crois) mais plutôt à une vérité dont l’évidence soudaine éblouit. Eurêka! J’ai trouvé ! Et un sous-titre qui annonce la couleur : «8 études pour dictaphones, radios et clarinettes». Il ne s’agirait donc pas, a priori, de fouailler les tréfonds de l’âme de l’artiste mais bel et bien d’explorer méthodiquement un nouvel horizon, un langage musical neuf, pourtant déjà abordé lors de différents concerts, posé alors comme un défi encore... [Lire la suite]
10 septembre 2018

Tender Music par Joëlle Léandre et Elisabeth Harnik (TrostRecords 2018)

Un album en 6 pistes sans titres (ear near 1, 2 etc). Signe d’une musique voulue comme suite ou vanité d’attribuer des titres pour une succession d’improvisations ? À vous de choisir. Pour ma part, je retiens que c’est plutôt pour marquer l’unité qui sourd de la connivence entre ces deux musiciennes et qui mène à ces titres « ear near 1, 2 ... ». C’est cette proximité là, une proximité cultivée depuis plus de vingt ans, qui donne à cet album sa saveur si particulière, qui en fait son prix. On peut y voir une forme d’ensemencement... [Lire la suite]
03 avril 2018

O.U.R.S. Clement Janinet 4tet

  O.U.R.S. ou Ornette Under the Repetitive Skies avec Clément Janinet (vln, comp), Hugues Mayot (ts, bcl), Joachim Florent (b), Emmanuel Scarpa (dr) Dès les premières notes de « Crions », la couleur si particulière des thèmes d’Ornette des premiers jours, à la fois lyriques et acidulés, nous fouette les oreilles. Mais foin de nostalgie; il s’agit aussi et surtout d’un tremplin vers une musique d’aujourd’hui, avec une large place faite aux cordes (le 4tet s’enrichissant par moments de la guitare de Gilles Coronado et du... [Lire la suite]
28 mars 2018

Philippe Foch & Mathias Delplanque "Secret"

Encore une formation inhabituelle : percussions (Foch) et électroniques (Delplanque). Inhabituelle encore la variété des percussions sollicitées, ainsi que les frappes pseudo erratiques passant des unes aux autres en une forme de mélopée nonchalante, l’électronique semant par moments des chapelets percussifs (« Nuuk »). Même sentiment d’errance des frappes pour « Uteoya » mais cette fois en une forme d’entrelacement avec les nappes électriques, ses craquements, des signaux radio d’une contrée lointaine ... pour nous baigner dans... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

26 mars 2018

Entrée des pluies de grêle : Christian Rollet (dr), Jean-Marc Foussat (synthétise), Quentin Rollet (as) (FR CD 30; BIS-007-U)

Évidemment très curieux d’entendre enfin papa et fiston, les deux Rollet, l’un comme l’autre flibustiers des hautes mers chahutées par les éléments, jouer ensemble en compagnie de cet éternel chercheur de trésors qu’est Jean-Marc Foussat. Le suspens ne dure pas longtemps. Dès les premières notes, on sait qu’on est, et qu’on restera, accroché par l’extraordinaire vitalité, par l’inventivité crépitante de ces trois là. Nul besoin de hautes énergies, de fusions cataclysmiques. Christian Rollet en feu follet des percussions, les... [Lire la suite]
14 mars 2018

Vegan Dallas par Julien Chamla, Richard Comte, Benjamin Flament, Simon Henocq (NUNC Records)

Richard Comte présente au moins deux visages (il dirait peut-être qu'il s'agit du même).Il est, en effet, un habitué des aventures dans l’univers des musiques improvisées, ainsi que l'atteste, entre autre, la précédente chronique de son album avec Simon H. Fell « Panazol ».Cette fois, il nous propose un changement de registre. Avec Vegas Dallas, c’est l’oeuvre d’un groupe qui semble bien rôdé et centré sur une musique aux rythmes puissants (deux percussions par moments). L’objectif est ici clairement de faire voyager, avec Richard... [Lire la suite]
12 mars 2018

Simon H Fell (b) et Richard Comte (g) « Panazol » (NUNC Records)

Richard Comte (g) s'est fait connaître, entre autres, par ses multiples collaborations sur la scène de la musique improvisée.Souvenirs de superbes soirées à Paris, dans le quartier Mouffetard avec Kei Yoshida ( https://youtu.be/9iPRTMJGEmg ), et au Chat Noir avec Jean-Marc Foussat et Makoto Sato ( https://youtu.be/d6PSr2vMwNk ) . Cette fois, il se frotte à une figure de la contrebasse d'outre Manche, Simon H. FellTous deux nous proposent une musique secrète, où les résonnances et le silence offrent un écrin aux chants, aux matières... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 mars 2018

Chansons pour l’oreille gauche (Marc Sarrazy & Laurent Rochelle)

Une formation plutôt inhabituelle : un piano et un instrument à vent (un sax soprano ou une clarinette basse). Une prise de son au plus près des musiciens. Et un choix, celui d'une musique intimiste qui se réclame du jazz.Du jazz ? Pourquoi pas, mais ayant largué les amarres d'outre Atlantique et frôlant parfois la ritournelle.Cette musique se paye le luxe de déchirements sonores, de grondements, de déraillements ... en particulier sur la clarinette basse tout en offrant des repère mélodiques ou répétitifs, principalement au piano... [Lire la suite]