27 février 2017

"À la face du ciel" (Jean-Marc Foussat - João Camões; SHH022)

Parmi la riche production des musiques improviséees, l'album "Bien Mental" (lire chronique) nous avait accompagné dans des espaces imaginaires inexplorés. Il réunissait Claude Parle (acc), Jean-Marc Foussat (synth) et João Camões (vla). Sur cette belle impression, j'avais proposé l'écoute d'un trio emmené par João Camões "EarnNear" L'album "A la face du ciel" nous propose de nouvelles voies avec le duo Foussat - Camões. Occasion d'entendre à nouveau ce jeune et impressionnant altiste, de découvrir les dernières pépites du... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 février 2017

Atomic Spoutnik : Valentin Ceccaldi et le grand ensemble du Tricot

Atomic Spoutnik (TRICO 09) Atomic Spoutnik (par le grand orchestre du Tricot dirigé par Valentin Ceccaldi) a été présenté au théâtre de Vanves le 4 février pour accompagner la sortie de l'album. Cette musique est une suite. Les neuf pistes n'ont aucun titre; elles s'enchaînent naturellement. Les césures correspondent à des zones de moindre intensité. En fait, c'est une trajectoire, céleste.Cette suite est bien difficile à associer à une quelconque esthétique tant elle présente de multiples facettes. Alors il faut céder la place à... [Lire la suite]
05 décembre 2016

Dolphys d'Or 2016

 Une sélection sous le patronage posthume d'Eric Dolphy (qu'il me pardonne) Comme chaque année, je vous propose une sélection d'albums. Sélection d'autant plus facile à réaliser que j'ai chroniqué très peu de disques, en choisissant (après une première écoute) ceux qui me propulsaient vers le clavier. La facilité donc, paresse dont je tire une fierté légitime.Sauf exception (mais il y en a toujours), il s'agit d'albums de jazz ou de musique improvisée de la scène française ou européenne. Place aux dolphys d'or 2016* "Traces" -... [Lire la suite]
02 décembre 2016

Rollet, Foussat, Brousseloux "Qui a vu ce mystère" (Improvising Beings)

  1 : inversement choseDes sons à peine audibles, puis progressivement émerge une pâte sonore, granuleuse, aux lacérations métalliques, comme une masse magmatique qui avance, inexorable et sombre, entraînant de gros débris industriels, puis une forme de chant indistinct.Le saxophone enfin, avec d'étranges sons comme une machine qui lâcherait brutalement sa vapeur, par à coups. Un souffle des profondeurs qui laisse échapper quelques scories. La fascination est installée, prégnante. Des éclats aux sax, des roulements, des... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30 novembre 2016

Jobic le Masson trio + Steve Potts "Song"

S'il est un talent indéniable à reconnaître au pianiste Jobic le Masson, c'est celui de compositeur. Il est de ceux, rares, capables de donner à entendre un nouveau thème qui parvient à s'inscrire d'emblée et durablement dans nos mémoires par son évidence, par sa séduction, par ses échos multiples avec la formidable aventure du jazz. Le nom de l'album, "Song", par ailleurs titre de l'une des pièces, en dit bien l'ambition. La vidéo promotionnelle, "Cervione", première pièce de l'album, en est une illustration emblématique. Mais... [Lire la suite]
11 novembre 2016

João Camões, Rodrigo Pinheiro et Miguel Mira "Earnear"

João Camões par Frank Rubolino - All About Jazz João Camões est un formidable altiste qui s'est révélé (du moins à mes oreilles) lors du superbe CD "Bien Mental" avec Claude Parle et Jean-Marc Foussat (excusez du peu).Il a publié en 2014 un enregistrement "Earnear" avec Rodrigo Pinheiro (p) et Miguel Mira (vlc). Trois "cordes" pour un équilibre de sensibilité assez rare. Des paysages sonores délicats. Des instants comme suspendus pour laisser le maximum d'espace aux rêves.Une écoute (partielle mais généreuse) de l'album est... [Lire la suite]

04 novembre 2016

Golan - Hubert Dupont 6tet

Golan (Al Joulan) vol1 Propos généreux d'Hubert Dupont que celui de mixer accents d'orient et jazz. Mais c'est une démarche dont j'ai tendance à me méfier. Risque de perte d'authenticité pour l'un des deux bords ou possible simple juxtaposition. Quelques exceptions notables toutefois dont l'ARBF de Yoram Rosilio. Haïfa , pièce en deux parties. Dans la première partie, les impros sont pour l'oud (Ahmad Al Khatib), le violon (Zied Zouari), et la flûte (Naïssam Jalal). Ils jouent une musique d'orient, austère et belle, peut-être... [Lire la suite]
08 septembre 2016

Atypeek Music, In Love With, Futura Marge et les autres

"Atypeek Music* est issu de la fusion de plusieurs labels. Atypeek a pour vocation de porter et de promouvoir ses productions vers les plateformes numériques. Ce collectif collabore avec des structures partenaires comme le Grolektif, Coax, Gaffer records, SK Records, Becoq Records, Carton Records, Futura Marge et bien d’autres. Atypeek Music™ est sous la direction artistique de Christophe Féray." Voilà pour la présentation officielle.Bien sûr, difficile de remplacer le support physique, la qualité du son, les mots ciselés, les photos,... [Lire la suite]
05 septembre 2016

Babylone : Joe McPhee & Konstrukt

Babylone : un enregistrement réunissant Joe McPhee (tp, ts) et KonstruKt, un 4tet de free et d'improvisation turque basé à Istamboul, un groupe de tout premier ordre. Il vient très rarement à Paris (je n'ai pas souvenir de les avoir vus à l'affiche). Il est cependant programmé aux Instants Chavirés le 25 octobre 2016. Réservez cette date, bien sûr.Revenons à Babylone (vinyl LP, septembre 2014, Roaratorio Roar34). Quatre pistes."Flyswatter" nous désarçonne d'emblée. Umut Çağlar lance ses multiples vrilles électroniques et engage... [Lire la suite]
04 mai 2016

Ping Machine "U-bi__K" (Neuklang Future (NCD 4140)

Un nouvel enregistrement de Ping Machine est toujours un évènement. A fortiori lorsqu'il s'agit de deux sorties simultanées (Neuklang Future) : "U-bi__K" et "easY listen_-ing ...". Deux intentions différentes, à traiter peut-être séparément.Aujourd'hui, "U-bi__K". Plus qu'un simple hommage au grand romancier de science fiction qu'est Philip Dick, ce titre place la musique dans le domaine du merveilleux, de l'étonnement ("sens of wonder"). De même que ce visage partiel d'enfant sur la pochette, avec sa fragilité et son extrême... [Lire la suite]