12 novembre 2019

Isla Decepción : Yoko Miura, Jean-Michel Van Schouwburg, Lawrence Casserley (Setola di maiale SM3970)

Des notes éparses au piano qui suffisent à donner une couleur, à esquisser un espace, à propager très vite des sentiments diffus, où rien n’est clair, tranché, où l’entre deux est le seul lieu qui vaille. Des brouillages électroniques discrets, la litote comme bréviaire, diverses nuances monochromes, l’aube d’une nature minérale sourd de signaux digitaux. Une voix comme des grésillements, avant qu’elle ne s’affirme, qu’elle ne se scinde, qu’elle n’halète, qu’elle ne tremble. Un vibrato qui dit l’éloignement, la nostalgie, qui... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

07 novembre 2019

Kami Fusen : Itaru Oki, Choi Sun Bae, Nobuyoshi Ino (NoBusiness Records NBCD100)

Cet album ne fait pas partie de la sélection des albums des premiers temps du Free au Japon 1960-80* et pour cause, il a été enregistré le 2 janvier 1996 au café Amores , repère de Takeo Suetomi qui a produit ledit album. Il s’agit donc là d’une nouvelle et fructueuse collaboration avec NoBusiness. La configuration du groupe est originale avec une contrebasse (Nobuyoshi Ino) et deux trompettes : Choi Sun Bae et Itaru Oki. On pourra distinguer ces derniers d’une part, parce que notre Itaru est le seul à jouer des flûtes de bambou... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
31 octobre 2019

Masahiko Togashi - Mototeru Takagi : Isolation (1969)

Avec ce duo, on retrouve deux des figures majeures des premiers temps du Free japonais, le batteur Masahiko Togashi et Mototeru Takagi au sax tenor et à la clarinette basse (et à la flûte ? Voir *). On retrouve aussi une formule qu’appréciait en son temps John Coltrane, le duo, avec batteur, avec Elvin Jones puis Rashied Ali**. Il y a certes des proximités, ne serait-ce que dans l’écoute actuelle de ces musiques d’alors. Mais je crois qu’on gagnerait en plaisir musical  en nous défaisant de ces souvenirs, en nous offrant... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
24 octobre 2019

Takeo Moriyama Percussion Ensemble ‎– Full Load

Après Kaoru Abe, Sabu Toyozumi, Masahiko Satoh, Masayuki Takayanagi, chroniqués dans la rubrique ImproJapon, je vous propose aujourd'hui une rencontre avec le drummer, percussionniste Takeo Moriyama. On trouvera sur Wikipedia une brève présentation en anglais :  https://en.wikipedia.org/wiki/Takeo_Moriyama . Ici, l'album "Full Load" sorti en 1975. Il réunit deux autres percussionnistes autour de Takeo Moriyama : Kazunori Momose et Yasunori Yamaguchi. Il fait partie de la sélection des meilleurs albums des... [Lire la suite]
22 octobre 2019

FGBH (John Wall, Mark Sanders, John Edwards)(album numérique)

  L'illustration de l'album est des plus minimalistes, mais la musique ne l'est pas.Le titre de l’album, a priori mystérieux, n’est que la juxtaposition des titres des pièces, elles-mêmes n’étant que la succession de A à H de huit pièces improvisées d’origine. L’enregistrement initial faisait un peu plus de 36 minutes. Quatre des huit pièces ont été abandonnées. Les autres sont présentées là dans un ordre croissant de durée. D’où FGBH, qui dure près de 23 minutes. Il ne s’agit pas à priori d’une simple sélection, mais plutôt... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 octobre 2019

Improvisateurs japonais à la rencontre du monde : une discographie (par Jean-Michel van Schouwburg)

Pour les amoureux des listes de disques avec des improvisateurs japonais. Ligne du temps – Improvisateurs japonais à la rencontre du monde.   Jazz à Paris a récemment publié une liste de disques de free-jazz et d’improvisation réunissant musiciens japonais et musiciens français. Une série d’articles y ont été consacré au free-jazz japonais, entre autres le légendaire saxophoniste Kaoru Abe dont presque tous les concerts ont été publiés en CD’s. Tout de suite, j’ai signalé à Guy Sitruk, le très aimable éditeur de Jazz à... [Lire la suite]

09 octobre 2019

Leo Smith & Sabu Toyozumi "Burning Meditation" NoBusiness NBCD 110 (par Jean-Michel Van Schouwburg)

Wadada Leo Smith et Sabu Toyozumi ont fait connaissance en 1971 lors du séjour prolongé de Sabu à Chicago alors qu’il y jouait régulièrement avec Roscoe Mitchell, Joseph Jarman, Anthony Braxton et faisait partie d’un trio de percussions avec Don Moye et Steve Mc Call. Depuis le début des années 80, Sabu Toyozumi est devenu le partenaire incontournable d’improvisateurs américains ou européens dans des tournées à travers tout l’archipel nippon : John Zorn, Fred Van Hove, Misha Mengelberg, Peter Kowald, Peter... [Lire la suite]
07 octobre 2019

The Hatch : Julien Desprez, Mette Rasmussen Dark Tree

Par quelque bout qu’on prenne cet album, c’est une réussite. Ce duo rassemble deux protagonistes aux talents déjà reconnus et dont la progression ne semble pas marquer le pas. Ils continuent de tout oser, avec fraîcheur, dynamisme. Ils savent qu’ils sont de ceux qui feront bouger les lignes et ils comptent bien y prendre leur part. C’est donc une excellente idée de Dark Tree que de les réunir. La guitare est souvent dans les brisures, les grésillements, les crépitements, les craquements, les mitrailles, les bourdonnements... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 octobre 2019

Masayuki Takayanagi’s New Direction Unit « April is the cruellest month » (blankform edition)

Le New Direction Unit, animé par Masayuki Takayanagi (g) est un quartet composé de Kengi Mori (as, fl,bcl), Nobuyoshi Ino (b, vlc) et Hiroshi Yamazaki (perc). Cet enregistrement date d’avril-mai 1975. C’était donc il y a près de 45 ans. Pourquoi donc exhumer ça aujourd’hui ? Parce que cette musique est fascinante de beauté sauvage, mais aussi parce qu’il s’y passe quelque chose d’important : une bifurcation musicale, comme le début d’une dérive des continents. Avant d’aller plus avant, une précaution à prendre. Cet album fait... [Lire la suite]
30 septembre 2019

De Cleveland à Paris, les diverses facettes de Bobby Few (Wire, juillet 2019)

On doit cet article de Wire et les compléments spécifiques à notre blog à Pierre Crépon. L’idée lui en est venue lors d’une interview du pianiste lorsque ce dernier lui disait que ses albums sont actuellement difficiles à trouver. Il y avait là une lacune à combler, non en ré-éditant lesdits albums mais en rappelant quelle trajectoire fut la sienne, en soulignant quels jugements portaient sur lui des figures de premier plan de l’histoire du jazz, en mettant en évidence quelques une de ses folles rencontres musicales, en... [Lire la suite]