11 septembre 2019

Mort à Crédit : Kaoru Abe (par Guillaume Belhomme)

La vie de Kaoru Abe (1949-1978) ne m’a pas été racontée – je ne l’ai ni lue (La valse sans fin, de Mayumi Inaba, qui paraît ces jours-ci en français chez Philippe Picquier) ni vue (Endless Waltz, de Kôji Wakamatsu). Si je crois pouvoir l’entendre, je ne lis pas le Japonais et ai donc dû attendre que Kato David Hopkins traduise en anglais Soejima Teruto (Free Jazz in Japan: A Personal History) pour en apprendre sur le saxophoniste autrement que par le biais de son langage : son premier concert donné à 19 ans, son approche d’Itaru Oki... [Lire la suite]

13 mai 2019

Das Kapital « Vive la France » (Label Bleu)

  Petite surprise face à ce titre un peu provocateur de la part d’un trio aux 2/3 étranger (voir photo en pied d'article). On l’aura compris, c’est une forme de signe d’amitié, d’intérêt vis à vis d’un répertoire aux esthétiques très diverses. Et un pari. Le jazz s’est emparé de longue date de musiques dites savantes (qu’on pense à « Play Bach » par exemple), de musiques populaires ou de films (comme « Hello Dolly » par Armstrong). Mais là, il s’agit d’autre chose. On pense bien sûr à l’extraordinaire métamorphose opérée par... [Lire la suite]
27 septembre 2018

Tout Noël Akchoté sur Bandcamp

Noël Akchoté photo site noelakchote.org Comment dire ça ? Une inclination ? Un préjugé favorable d’emblée ? Il est de fait que la musique de Noël Akchoté est très souvent (toujours ?) passionnante, qu’il joue en solo ou en groupe (la liste de ses partenaires est particulièrement impressionnante), qu’il explore des terres vierges du jazz ou qu’il revienne sur le parcours de maîtres d’hier (Ornette Coleman, John Coltrane, René Thomas, Charlie Christian) voire d’encore plus loin (Bechet, Armstrong, Holiday). Mais il ne s’arrête pas... [Lire la suite]