29 avril 2019

"Chez Hélène" Joëlle Léandre et Marc Ducret (Ayler Records)

  Un duo de cordes : guitare et contrebasse. Une manière de quatrième volet de ce jardin des cordes entamé avec le triple album du même nom, String Gardens, où elle cultive des fleurs surprenantes avec Théo Ceccaldi (violon), Gaspar Clauss (violoncelle) et Bernard Santacruz (contrebasse). On retrouvera ce dernier duo (assez extraordinaire) sur cette vidéo enregistrée au Triton en 2018 : https://youtu.be/cuaxIhM63_k Joelle Leandre Bernard Santacruz final 18 09 27 ; Le Triton (Paris) Joëlle Léandre et Bernard... [Lire la suite]

29 octobre 2018

Zèbres : David Chevallier et Valentin Ceccaldi (Ayler Records AYLCD-157)

Deux poètes, Robert Desnos (Le Zèbre) et René Char (« L’ombre du zèbre n’as pas de rayures ») pour brouiller nos repères, Zèbre oblige. Deux instruments à cordes pour toute lutherie dans cet album surprenant. La frugalité du dispositif signe d’emblée la nécessité d’une écoute exclusive. Pour l’avoir ignoré à la première écoute, j’ai failli passer à côté de cette réussite. Restaient ces couleurs, cette chimie des timbres qui ne s’effaçaient pas. Nouvelle écoute, donc et l’évidence : il ne faut pas se priver de cette connivence là.... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
18 septembre 2017

Garden(s) : Lazro, Cappozzo, Lasserre (Ayler Records AYLCD-150))

Pas un jardin au cordeau mais des efflorescences multiples pour ces Garden(s). Un album qui démarre par un Ellington de 1932, "Sophisticated Lady", puis, plus loin, un Coltrane, "Lonnie's Lament" (1963 ?), puis encore un Ayler de 65, "Angels", pour se clore par "Hop Head" d'Ellingtong (1927 ?) repris comme en fanfare, comme un éclat de rire réjouissant, après une introduction tonitruante à la seule batterie. Ces reprises peut-être pour signifier qu'il faut du temps pour faire un jardin, que certaines pousses ont des racines... [Lire la suite]