30 août 2021

L’amour : Catherine Jauniaux, Jean-Sébastien Mariage, Xavier Charles (AYLCD - 168)

Trois improvisateurs rendent hommage au roman de Marguerite Duras, L’amour. On trouvera sur le site de l’auteure une présentation dudit roman.  https://www.marguerite-duras.com/L-amour.php Une invitation à le relire ou à vous le procurer. Mais ici, il ne s’agit que de courts extraits sertis dans la musique du trio. Inutile donc de chercher un fil narratif, lui-même éclaté dans le livre. Le choix de ces extraits fait d’ailleurs partie du projet musical en y projetant des instants étranges où chacun des personnages est comme... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

29 mars 2021

Noël Akchoté, Jean-Marc Foussat, Roger Turner « Acid Rain » (Ayler Records)

C’est un album publié en 2012, et qui est rappelé à notre souvenir via un mail invitant à le redécouvrir en version numérique, sur BandCamp. Belle initiative ! Il réunit trois musiciens aux paysages bien différents, Noël Akchoté (g), Jean-Marc Foussat (synth) et Roger Turner (dm) autour d’une problématique écologique, les pluies acides, l’un des phénomènes à présent naturels de l’anthropocène. Mobilisation ? Titre trouvé après coup ? On ne sait.  En exergue, un poème de Victor Hugo comme un marqueur d’une époque où la nature... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 février 2021

Neigen (Ayler Records)

Nicolas Souchal et Jean-Luc Cappozzo (tp), Daunik Lazro (ts, bs), Michael Nick (vln) Une pochette qui évoque une voie de chemin de fer désaffectée; une voie unique pour rappeler que les passages y sont peu fréquents; une voie qui semble ne mener nulle part. Un titre, Neigen, qui signifierait « tendre vers », selon la même pochette. Comme si « éviter de refaire le déjà dit » était hasardeux, improbable. On ne pourrait jurer que chacun d’eux ait réussi, voire voulu, produire ce qui ne le fut jamais auparavant.... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 février 2020

Daunik Lazro et les tubes du Free

 12-01-27_Daunik Lazro - Curare au Triton by dolphy00 Je te dis qu’il y en a. Mais non répond Cé. Si, je te dis; écoute donc, réplique Gé. Bof, à peine, et encore; interrogeons le coupable ! Le coupable avoua : il y en avait dedans, de la femme seule.C’est ainsi qu’à commencé cette modeste aventure.  Daunik Lazro accepta ce qui était pour lui une évidence, concocter une playlist avec des « tubes » Free. Il a baigné dedans et ne répugne pas à lui rendre hommage. Et pas seulement au détour d’une citation dans un... [Lire la suite]
16 janvier 2020

Return of the New Thing « Traque » (Ayler Records)

Je vous propose une nouvelle rubrique « Découvrir ?». Elle sera composée de chroniques courtes (pas comme celle d’aujourd’hui), accompagnée d’une ou deux pistes en ligne, juste pour découvrir un album. La suite vous appartiendra. Et pour inaugurer cette rubrique, j’ai pensé à Stephane Berland, excédé de l’insuffisance de reconnaissance du travail énorme qu’il a accompli, et qui va jeter l’éponge. Ayler Records devrait cesser de publier. En revanche, comme il est un indécrottable militant des musiques innovantes, il propose... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
28 novembre 2019

Yamashita trio « Ghosts » (West Wind 2050 CD)

  Yosuke Yamashita (p) est l’une des figures de cette explosion free des années 60 à 80 au Japon, tout comme Akira Sakata (sax). Ils sont ici en compagnie de Shota Koyama (dm). Il y a plusieurs albums de Yamashita figurant dans la liste des meilleurs albums de cette période , mais j’en ai retenu un autre proposé par Ernst Nebhuth, fin connaisseur de cette scène. Il a été enregistré lors d’un concert en Allemagne en 1977 Le titre de l’album, ainsi que la pièce la plus longue, est « Ghosts », un hommage à Albert Ayler.... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

13 septembre 2019

Kaitaiteki koukan (DIW 414) Kaoru Abe & "Jojo" Takayanagi (par Michel Henritzi)

  Il est de ces disques pour faire des mythes, ancrés dans la légende du free, collector d'une recherche d'absolu, de ces disques qui appartiennent autant aux marchands cyniques qu'aux névrosés de cette grande histoire d'un art de l'éphémère. On est prêt à investir dans cette charge émotive, fantasme d'un objet disparu avec ses protagonistes : Masayuki « Jojo » Takayanagi (guitariste légendaire de la scène primitive du jazz nippon et du son noise) et Kaoru Abe (saxophoniste qu'on entendait comme un frère de Ayler). Enfin... [Lire la suite]
11 septembre 2019

Mort à Crédit : Kaoru Abe (par Guillaume Belhomme)

La vie de Kaoru Abe (1949-1978) ne m’a pas été racontée – je ne l’ai ni lue (La valse sans fin, de Mayumi Inaba, qui paraît ces jours-ci en français chez Philippe Picquier) ni vue (Endless Waltz, de Kôji Wakamatsu). Si je crois pouvoir l’entendre, je ne lis pas le Japonais et ai donc dû attendre que Kato David Hopkins traduise en anglais Soejima Teruto (Free Jazz in Japan: A Personal History) pour en apprendre sur le saxophoniste autrement que par le biais de son langage : son premier concert donné à 19 ans, son approche d’Itaru Oki... [Lire la suite]
10 septembre 2019

Kaoru Abe « Acacia No Ame / Live vol.1 » Tokuma TKCA71096 (par Michel Henritzi)

  « Et tu étais couché sur la banquette dans ce moment hors du temps sous la lumière de la petite ampoule rouge du bus et tu voyais les rideaux de l'éternité s'écarter pour que ta main commence et afin que tu puisses être l'affecteur – et l'effecteur – du complet demi-tour et du profond renouveau de la robe virevoltante de la littérature mondiale jusqu'à ce qu'elle devienne quelque chose sur quoi un homme puisse poser ses yeux et lire sans discontinuer pour le plaisir de lire et le plaisir de sa langue dans sa bouche... [Lire la suite]
29 avril 2019

"Chez Hélène" Joëlle Léandre et Marc Ducret (Ayler Records)

  Un duo de cordes : guitare et contrebasse. Une manière de quatrième volet de ce jardin des cordes entamé avec le triple album du même nom, String Gardens, où elle cultive des fleurs surprenantes avec Théo Ceccaldi (violon), Gaspar Clauss (violoncelle) et Bernard Santacruz (contrebasse). On retrouvera ce dernier duo (assez extraordinaire) sur cette vidéo enregistrée au Triton en 2018 : https://youtu.be/cuaxIhM63_k Joelle Leandre Bernard Santacruz final 18 09 27 ; Le Triton (Paris) Joëlle Léandre et Bernard... [Lire la suite]