18 décembre 2019

Les Dolphys d'Or 2019 - Suite (et fin)

Certains s'en sont peut-être rendus compte : je fais des infidélités à Jazz à Paris en écrivant aussi sur Citizen Jazz. Et ce faisant, lors de la sélection des Dolphys d'Or 2019, j'avais oublié les albums chroniqués sur CJ.  Il n'y en a pas beaucoup, mais ils devraient retenir votre attention. * Sabu Toyozumi - Rick Countryman - Simon Tan : Chasing The SunLe talent des trois musiciens explose ici. Le vieux sage donne un nouvel élan, voire dynamise le discours pourtant déjà vif et inventif de Rick Countryman, et semble donner... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

18 novembre 2019

Dolphys d'Or 2019

La liste qui vous est proposée devrait pouvoir vous aider à faire de nouvelles découvertes si vous ne possésdez pas ces enregistrements. Elle pourrait aussi, si vous en possedez, vous inciter à les réécouter pour y déceler de nouvelles pépites. Dans tous les cas, il s'agit d'accroître votre capital plaisirs. En route * Tony Buck - Massimo Pupillo « Time Beings » & "Unseen""Unseen" : c’est une longue immersion dans des scintillements sombres, dans des efflorescences graves, riches, renouvelées sans cesse, aux pulsations... [Lire la suite]
05 septembre 2019

Une quinzaine avec Kaoru Abe

Qui est donc Kaoru Abe ? Quelle a été son influence sur la scène du Free, de l’impro et des autres musiques au Japon ? Ces questions sont à l’origine d’une série de publications qui auront lieu sur ce blog à partir du lundi 9 septembre, date anniversaire de la mort de Kaoru Abe, en 1978. En fait ces questions découlent de l’écoute de quatre récents albums de/avec Rick Countryman : Chasing the sun (bientôt chroniqué), Sol abstraction, Jya-Ne et Center of Contradiction, tous crédités au batteur Sabu Toyozumi. Dans chacun de ces... [Lire la suite]
27 mai 2019

« Sol Abstraction » Sabu Toyozumi - Rick Countryman

C’est le 3e enregistrement (je crois) de Rick Countryman (as) avec Sabu Toyozumi (dr), après Jya-Ne et Center of Contradiction. C’est, cette fois, en pur duo, et cette rencontre est particulièrement fructueuse. On connaît bien sur ce blog le talent d’improvisateur éruptif du saxophoniste (voir chroniques en pied d’article), son talent jamais démenti pour les constructions au lyrisme puissant et à l’énergie Free inextinguible. Sabu Toyozumi à la batterie est à la fois révélateur et inspirateur de ce discours. Il le souligne,... [Lire la suite]
26 novembre 2018

Dolphys d'Or 2018

Tout d'abord, dire la chance que nous avons d'être irrigué, nourri par la créativité, par l'inventivité folle de bien des musiciens, par des sensibilité boulversantes, délicates aussi, souvent, alors que certains imagineraient bien que tout ou presque a déjà été dit, et qu'il ne resterait de place que pour de "sublimes répétitions" (Le nom de la Rose). Rassembler ensuite une année de ces émois, de ces coups de coeur musicaux dans un seul article, celui-ci. Oh pas tous les plaisirs de la musique, mais ceux liés à des albums,... [Lire la suite]
05 novembre 2018

Rick Countryman (as) & Christian Bucher (dr) : « Estuary »

Artwork By – Reeva Countryman Depuis l’écoute de l’album de Rick Countryman « Acceptance Resistance », http://jazzaparis.canalblog.com/archives/2017/10/23/35608009.html , il est clair que ce musicien accroche l’attention et l'intérêt de plus d'un en Europe, et probablement ailleurs. A priori, un Free jazz en toute petite formation, sans complexe, puissant, lyrique, rocailleux, qui respire le bonheur immédiat de la liberté. On y retrouve ce plaisir de musarder au sein de cet idiome pour en savourer bien des recoins, qui dit finalement... [Lire la suite]
19 février 2018

Saxophone Anatomy (Armaggedon Nova AN-R6)

Un « CD concept ». C’est ainsi que se présente cet album. Trois improvisateurs au saxophone, chacun enregistrant dans un pays différent : la Chine, les Philippines, la Grande Bretagne. Chacun jouant un solo de 20 minutes environ. Pas de consigne ni de thématique. Rien de préparé . Pas de seconde prise. Un pur jet et voilà tout. Prise de risque maximale. Les kamikazes ? Lao Dan, Rick Countryman et Colin Webster « Self destruct machine » est le titre de la séquence de Lao Dan (as). Entrée en matière toute de... [Lire la suite]
23 octobre 2017

Rick Countryman trio "Acceptance - Resistance" (Improvising Beings)

"Jazz is not dead" titrait un festival. Après une telle déclaration, on coud son ruban de crépon noir et on présente ses condoléances. Avec le trio de Rick Countryman, pas de déclaration superflue. Le jazz est là. Vivant, simple et puissant. Une basse, une batterie, un sax et c'est tout. Pas d'esbroufe. Pas de gras. Que du muscle. Et du groove. "Du free, il y en a" diraient les tontons flingueurs. Mais pas que. Les revivalistes du bop (toutes obédiences) s'y retrouvent tout aussi bien. Les coltraniens itou, bien évidemment. ... [Lire la suite]