04 septembre 2017

En Corps - Génération (DT07 dark tree)

Un trio piano, basse, batterie qui a largué toutes les amarres de la tradition, du déjà vu. L'objet est ici une sensibilité extrême au moyen d'un langage radicalement neuf. Des corps, des âmes : deux pièces pour dire une dualité, peut-être à fronts inversés. "des corps" comme évanescent. Un piano proche d'un clavier de clochettes. Des frappes et des frottements à l'origine indécidable. Des rythmes semblables à des figures mélodiques ... Cet univers aux repères incertains nous fait tendre l'oreille, étire notre sensibilité. Les... [Lire la suite]

06 mars 2017

Jobic Le Masson, Benjamin Duboc, Makoto Sato au Bab Ilo (3 mars 2017)

Benjamin Duboc, Jobic Le Masson et l'horloge Pour voir l'album photos, cliquer sur l'image Certains grognards de la musique improviséee avaient applaudi à l'annonce du concert à la Java permettant de retrouver le superbe 5tet "Nuts" (Lasserre, Sato, Oki, Siddik, Duboc) après 10 ans de silence (je crois). Et ce fut la fête (voir chronique)Encore un coup de rétroviseur ? Un trio voisin du superbe "Free Unfold Trio" (Le Masson, Duboc, Lasserre) était programmé au Bab Ilo, mais cette fois sans Didier Lasserre, devenu depuis bordelais,... [Lire la suite]
05 décembre 2016

Dolphys d'Or 2016

 Une sélection sous le patronage posthume d'Eric Dolphy (qu'il me pardonne) Comme chaque année, je vous propose une sélection d'albums. Sélection d'autant plus facile à réaliser que j'ai chroniqué très peu de disques, en choisissant (après une première écoute) ceux qui me propulsaient vers le clavier. La facilité donc, paresse dont je tire une fierté légitime.Sauf exception (mais il y en a toujours), il s'agit d'albums de jazz ou de musique improvisée de la scène française ou européenne. Place aux dolphys d'or 2016* "Traces" -... [Lire la suite]
02 mai 2016

"Tournesol" - Julien Desprez, Benjamin Duboc, Julien Loutelier (Dark Tree DT6)

Un nom de groupe, d'album, particulièrement bien choisi. Comme les fleurs qui se tournent avec un bel ensemble vers notre astre de vie, les trois musiciens de ce trio (Julien Desprez, Benjamin Duboc, Julien Loutelier) semblent avoir remisé l'affirmation de leur identité propre (pourtant puissante, originale) au bénéfice d'une musique collective aux paysages très cohérents, d'un son fusionnel comme issu d'un instrument hybride aux timbres incertains. Même si l'electronique est présente, c'est aussi l'exploration des instruments... [Lire la suite]
15 décembre 2015

Dolphys d'Or 2015

Pas vraiment le coeur à sortir, à écouter, à écrire, à faire partager. Mais il faut bouger, d'autant que bien des pépites ont été exhibées cette année. En route donc pour des dolphys d'or 2015. Le choix est assez facile à faire compte tenu d'une excellente et vertueuse paresse. Je n'ai chroniqué, en effet, que ce qui, dès les premières notes, dès la première écoute, bousculait ladite paresse, créait la nécessité de partager. Il suffira donc de cliquer pour lire (ou relire).Mais bien des coups de coeur n'ont pas été chroniqués. C'est... [Lire la suite]
26 mai 2015

"No U Turn" Bobby Bradford, John Carter 5tet - Dark Tree DT(RS)05

No U Turn, Live in Pasadena 1975, par le Bobby Bradford & John Carter 5tet. Cet album inaugure semble-t-il "Roots Series", une ou des séries dédiées aux fondements de ... ? Du jazz actuel ? d'autres musiques ?Tout d'abord, quel interêt y aurait-il à revenir à un concert de 1975 ? Le livret nous apprend qu'il n'y avait pas de trace discographique du travail de ce 5tet. Soit. Je suppose qu'il y eut bien d'autres moments musicaux d'exception présents dans les seules mémoires de ceux qui y ont participé lors de ces tumultueuses... [Lire la suite]
22 avril 2014

Sens Radiants - Benjamin Duboc, Didier Lasserre, Daunik Lazro (Dark Tree DT04)

Le trio Duboc, Lasserre, Lazro est exigeant envers lui-même.Je me souviens d'un soir où les musiciens étaient insatisfaits ... pas le public, bien évidemment !Après la très belle réussite de leur précédent CD "Pourtant les cîmes des arbres ..." (Dark Tree, DT01), fallait-il tenter le diable avec un nouvel opus gravé ? Et qu'y avait-il à dire de neuf ? En matière de musique improvisée, la question mérite d'être posée : pas de thème dont le renouvellement donnerait prétexte à de nouvelles explorations, même dispositif sonore, non... [Lire la suite]