05 décembre 2016

Dolphys d'Or 2016

 Une sélection sous le patronage posthume d'Eric Dolphy (qu'il me pardonne) Comme chaque année, je vous propose une sélection d'albums. Sélection d'autant plus facile à réaliser que j'ai chroniqué très peu de disques, en choisissant (après une première écoute) ceux qui me propulsaient vers le clavier. La facilité donc, paresse dont je tire une fierté légitime.Sauf exception (mais il y en a toujours), il s'agit d'albums de jazz ou de musique improvisée de la scène française ou européenne. Place aux dolphys d'or 2016* "Traces" -... [Lire la suite]

04 mai 2016

Ping Machine "U-bi__K" (Neuklang Future (NCD 4140)

Un nouvel enregistrement de Ping Machine est toujours un évènement. A fortiori lorsqu'il s'agit de deux sorties simultanées (Neuklang Future) : "U-bi__K" et "easY listen_-ing ...". Deux intentions différentes, à traiter peut-être séparément.Aujourd'hui, "U-bi__K". Plus qu'un simple hommage au grand romancier de science fiction qu'est Philip Dick, ce titre place la musique dans le domaine du merveilleux, de l'étonnement ("sens of wonder"). De même que ce visage partiel d'enfant sur la pochette, avec sa fragilité et son extrême... [Lire la suite]
23 novembre 2015

Les Clubs en décembre 15

---Décembre, 45° Jazz Club, 21h, 10€5 place Colonel Fabien, Paris 19e (M° Colonel Fabien)Google maps .les jeudis et vendredisà noter * 18 : Jean-Loup Lognon 5tet---Décembre à l'Atelier du Plateau - 01 42 41 28 22 - 20h - 12 €5 Rue du Plateau  75019 Paris (M° Botzaris, Butte Chaumont); Google Maps ; Site .* Durio Zibethinus (11) : Quentin Biardeau, saxophone soprano, alto, ténor, clarinette Bb, flûtes à bec, saxi, percussions, Casiotone MT-11, magnétocassette recorder Schneider TR3605, Valentin Ceccaldi, violoncelle, grosse... [Lire la suite]
24 septembre 2013

Ping Machine Encore - play ity loud !

Ping Machine Neuklang NCD4072 D'abord, d'abord !D'abord il y a ce choc des matières sonores, qui déploient de larges spectres, des paysages circulaires observés d'un point haut. Les oreilles ne savent où se poser tant les chatoyances, les irrisations sont multiples, avec des dynamiques dosées au micro-gramme.D'abord, ces arrangements qui saisissent tant ils sont d'une précision nanométrique. Chaque éclat est d'une indispensable nécessité; chaque solo, chaque improvisation est enchassé dans une trame complexe parfaitement... [Lire la suite]