06 février 2020

Jazz at home avec Daunik Lazro, Jean-Marc Foussat et Michael Nick 24 janvier 2020

Pour retrouver quelques photos, suivre ce lien Que peuvent se raconter deux septuagénaires fous d’aventures musicales et soucieux de ne pas voir leur belle collection jetée à la benne en cas de départ précipité, alors qu’il y a tant d’oreilles nécessiteuses ? Il faut donner. Tiens, Bertrand Gastaut organise l’un de ses rendez-vous aux saveurs affûtées. Il ne va pas refuser d’en prendre, tout de même. Il est jeune, lui. C’est dit ! D’autant que l’un des deux papys y joue. C’était prévu avec Jean-Marc Foussat et Makoto Sato, mais ce... [Lire la suite]

23 septembre 2019

Horace Tapscott « Why don’t you listen » (Dark Tree DT(RS)11)

« aïee ! The Phantom ». En ouverture de l’album, un titre à propos de l’influence de la culture Noire, de la communauté , dans la musique d’Horace Tapscott, faite de présences et d’absences. De fait tout l’album déborde de cette influence. Il ne s’agit que de cela. Immédiatement, cette musique vient se lover aux creux de nos circonvolutions cérébrales. Un leitmotiv qu’on ne risque pas d’oublier, fait de tendresse, accompagne ce morceau plus de seize minutes durant. Et sur cette passerelle sensible, un thème qu’il... [Lire la suite]
02 mai 2019

Horace Tapscott 4tet « Dark Tree »

DarkTree, c’est le nom de l’excellent label de Bertrand Gastaud. Dark Tree est aussi le nom d’un thème et d’un album du pianiste Horace Tapscott. Encore en relation avec ce label, l’annonce d’un futur album d’Horace Tapscott, point d’orgue de nombreuses publications à propos de ce pianiste sur la page FaceBook de Bertrand Gastaud. Aussi, se mettre en quête de ressources disponibles en ligne dudit pianiste répond à une curiosité naturelle. Par exemple, « The Tapscott Sessions vol.9 », album solo qui propose, outre des titres... [Lire la suite]
22 avril 2014

Sens Radiants - Benjamin Duboc, Didier Lasserre, Daunik Lazro (Dark Tree DT04)

Le trio Duboc, Lasserre, Lazro est exigeant envers lui-même.Je me souviens d'un soir où les musiciens étaient insatisfaits ... pas le public, bien évidemment !Après la très belle réussite de leur précédent CD "Pourtant les cîmes des arbres ..." (Dark Tree, DT01), fallait-il tenter le diable avec un nouvel opus gravé ? Et qu'y avait-il à dire de neuf ? En matière de musique improvisée, la question mérite d'être posée : pas de thème dont le renouvellement donnerait prétexte à de nouvelles explorations, même dispositif sonore, non... [Lire la suite]