27 septembre 2018

Tout Noël Akchoté sur Bandcamp

Noël Akchoté photo site noelakchote.org Comment dire ça ? Une inclination ? Un préjugé favorable d’emblée ? Il est de fait que la musique de Noël Akchoté est très souvent (toujours ?) passionnante, qu’il joue en solo ou en groupe (la liste de ses partenaires est particulièrement impressionnante), qu’il explore des terres vierges du jazz ou qu’il revienne sur le parcours de maîtres d’hier (Ornette Coleman, John Coltrane, René Thomas, Charlie Christian) voire d’encore plus loin (Bechet, Armstrong, Holiday). Mais il ne s’arrête pas... [Lire la suite]

24 septembre 2018

Makoto Sato, Jean-Luc Petit, Richard Comte, Basile Naudet, Benoît Joblot (Chat Noir; Paris; 19 /09/2018)

Benoît Joblot (dolphy00)   L’ordre des musiciens du titre de l'article n’est ni alphabétique ni conforme à la disposition sur la scène du Chat Noir ce soir d’un été qui ne voulait plus finir. C’est celui de l’ordre d’arrivée sur Terre (pour B. Joblot ?) : une illustration de plus du mélange des générations si salutaire dans cette musique vivace qu’est le jazz. Album Photos du Chat Noir 18-09-19_Sato, Petit, Comte, Naudert, Joblot - Album photos - Jazz à Paris18-09-19_Sato, Petit, Comte, Naudert, Joblot : Toutes les... [Lire la suite]
10 septembre 2018

Tender Music par Joëlle Léandre et Elisabeth Harnik (TrostRecords 2018)

Un album en 6 pistes sans titres (ear near 1, 2 etc). Signe d’une musique voulue comme suite ou vanité d’attribuer des titres pour une succession d’improvisations ? À vous de choisir. Pour ma part, je retiens que c’est plutôt pour marquer l’unité qui sourd de la connivence entre ces deux musiciennes et qui mène à ces titres « ear near 1, 2 ... ». C’est cette proximité là, une proximité cultivée depuis plus de vingt ans, qui donne à cet album sa saveur si particulière, qui en fait son prix. On peut y voir une forme d’ensemencement... [Lire la suite]
06 septembre 2018

Andrew Lamb, Yoram Rosilio, Rafaël Koerner au Bab Ilo (29 juin 2018)

Le Bab Ilo accueillait le 29 juin Andrew Lamb pour la première fois. Un Free jazz sans concession, manière de montrer que cette esthétique d’une cinquantaine d’année n’a pas fini de bousculer le bain musical ambiant. Un contraste saisissant entre l’assise quasi bouddhique du saxophoniste, l’économie de sa gestuelle et l’incandescence de la lave qu’il sait extraire de son instrument. Une ambiance torride, à l’intensité encore augmentée par deux grands talents de la scène parisienne : Yoram Rosilio et Rafaël Koerner. Deux fous de... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
03 septembre 2018

DaveDouglas 6tet : Twelve Pieces for positive action in 2018

Non, il ne s’agit pas de la chronique d’un album mais simplement de l’écoute d’une piste, offerte par Dave Douglas aux abonnés à sa mailings list. Rassurez-vous, vous pouvez en bénéficier sans y être inscrit. En revanche, la série des douze pièces est réservé aux souscripteurs de Greenleaf Music, le label porté par Dave Douglas (et Michael Friedman). Un sextet avec de sacrées pointures : Joe Lovano, Bill Laswell, Mary Halvorson, Julian Lage et Ian Chang. Dans cette pièce assez courte (moins de 5 minutes) on a surtout l’occasion... [Lire la suite]
26 mars 2018

Entrée des pluies de grêle : Christian Rollet (dr), Jean-Marc Foussat (synthétise), Quentin Rollet (as) (FR CD 30; BIS-007-U)

Évidemment très curieux d’entendre enfin papa et fiston, les deux Rollet, l’un comme l’autre flibustiers des hautes mers chahutées par les éléments, jouer ensemble en compagnie de cet éternel chercheur de trésors qu’est Jean-Marc Foussat. Le suspens ne dure pas longtemps. Dès les premières notes, on sait qu’on est, et qu’on restera, accroché par l’extraordinaire vitalité, par l’inventivité crépitante de ces trois là. Nul besoin de hautes énergies, de fusions cataclysmiques. Christian Rollet en feu follet des percussions, les... [Lire la suite]

09 mai 2017

Autour du festival de jazz de Saint Louis du Senegal

Oui, c'est un peu décalé par rapport à la raison d'être du blog (environ 6h de vol et +10°), mais prenez ça comme un mix de carnet de voyage et d'information sur une démarche semée d'embûches.Saint Louis est une île (Ndar) à l'embouchure du fleuve Senegal, toute en largeur. Sur la terre ferme, le quartier de Sor qui est devenu plus étendu et plus peuplé que l'île d'origine de la ville. Entre Saint Louis et la mer, encore une autre île, étroite (200 à 300 mètres ) et toute en largeur, encore plus grande (une trentaine de kilomètres )... [Lire la suite]
10 décembre 2015

Soul Eyes par Cécile et Jean-Luc Cappozzo

Cécile et Jean-Luc Cappozzo Soul Eyes (p, tp, bu) Thèmes de Mal Waldron et de Charles Mingus (1&2), de Mal Waldron (3)Fou RecordsFR-CD 15--- C'est une belle histoire. Une connivence aveuglante entre Cécile Cappozzo et son Jean-Luc de père, sous les auspices de deux géants : Mal Waldron et Charles Mingus.  C'est aussi un grand pont entre ce jazz bouleversant qui tutoyait le free sans l'embrasser vraiment, et ledit free déchiqueté par des fulgurances de la musique improvisée. Prenez par exemple le premier thème, le thème... [Lire la suite]
15 avril 2014

Raphael Schwab - Julien Soro

On connaît Julien Soro (as) et Raphael Schwab (b) comme pièces maîtresses de Ping Machine ... mais quel musicien du groupe ne l'est pas dans cette superbe formation ? Ils décident de faire entendre leur voix propre, mais d'autres aussi l'ont fait au sein du groupe qui apparaît de plus en plus comme une vraie pépinière.Oui mais là c'est en duo, un duo sax - contrebasse. C'est assez inhabituel, mais la formule du duo permet bien des figures sans avoir à retracer des chemins déjà bien balisés. Je ne peux m'empêcher de penser au duo de... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 avril 2014

Louis Winsberg trio "Gypsy Eyes"

Toujours de la sympathie pour le jazz manouche. Pour les hommes d'abord, pour leur attachement à faire de la musique l'épine dorsale de leur vie. Pour leur exigence technique jamais démentie. Pour leur attachement à une vie libre, quoiqu'il en coûte.Toujours l'écoute accrochée par le flamenco, qu'il soit d'hier (de très belles collections de CDs publiées) ou d'aujourd'hui. Agujeta invité par des festivals de jazz, à titre  d'électrochoc, pour son cri primal, sauvage, bouleversant. Paco de Lucia, magicien des cordes, frayant avec... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,