11 janvier 2021

Jean-Jacques Duerinckx et Adrian Northover « Hearoglyphics »

  C’est un album qu’on doit à l’énergie de Jean-Michel Van Schouwburg, et publié sur le label Setola di Maiale.   Il s’agit d’un duo de saxophones, sopranino pour l’un (Jean-Jacques Duerinckx), soprano et alto pour l’autre (Adrian Northover).  Ces deux là se tiennent de près, entrelacent leurs discours, se répondent, échangent leurs registres. Le cours de leurs phrases passe de l’un à l’autre, tout comme les couleurs, les accents, les intensités, les granulations, frisant parfois les particules... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 janvier 2021

"Dust of Light" (Perelman, Marzan) : English translation by Ivo Perelman

A previews review was published on Citizen Jazz. Ivo Perelman kindly translated it. Ivo Perelman offers us three albums in a flurry of releases. He's not worried about the details since he has so many recordings to his name--more than 100.For him, it's a question of celebrating his thirty years of recordings. And he does it with three figures from the improvised guitar of today: Gordon Grdina (plus Hamin Honari) with Not Two, Joe Morris (plus Matthew Shipp) with Mahakala, and Pascal Marzan with Setola di Maiale, so on three... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 décembre 2020

Claude Parle : Ivo Perelman & Pascal Marzan « Dust of Light »

Ça commence comme un furet stone dans la caisse d’un piano désemparé tombé d’un cargo sans cabestan  Mais un essaim de colibris vient rôder autour et s’enfonce dans les profondeurs du meuble … Et ça butine sec ! … la gratte de Marzan sonne comme un bâton de pluie géant… Le sax est plus déjanté qu’une roue déclavetée, il volette, se musse & s’insinue dans les charnières des portes que Marzan laisse ouvertes en dépit du vent impétueux qui les secoue ! … Les tempi et les mesures font ressurgir le ”Hollandais volant” et son... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 06:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 novembre 2019

Isla Decepción : Yoko Miura, Jean-Michel Van Schouwburg, Lawrence Casserley (Setola di maiale SM3970)

Des notes éparses au piano qui suffisent à donner une couleur, à esquisser un espace, à propager très vite des sentiments diffus, où rien n’est clair, tranché, où l’entre deux est le seul lieu qui vaille. Des brouillages électroniques discrets, la litote comme bréviaire, diverses nuances monochromes, l’aube d’une nature minérale sourd de signaux digitaux. Une voix comme des grésillements, avant qu’elle ne s’affirme, qu’elle ne se scinde, qu’elle n’halète, qu’elle ne tremble. Un vibrato qui dit l’éloignement, la nostalgie, qui... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
08 octobre 2018

Guy-Frank Pellerin, Mathieu Bec "Saxa Petra" (Bandcamp et Setola di Maiale)

L’impression d’avoir lu une chronique, belle, très fouillée, de cet album. Mais c’est introuvable (*). Des neurones endommagés, sûrement. Peut-être une incitation à surmonter ma paresse et à écrire. Dont acte. Une forme d’art brut. Non que la musique soit agressive ou primitive. Non qu’elle se contenterait de figures répétées : ici, ça furète, ça bifurque, ça prend à contrepied, ça change de couleur en permanence. Non qu’elle manquerait de sophistication ; il suffit d’écouter les murmures, les bruissements, les crépitements, les... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,