25 février 2021

Audrey Lauro - Jean-Michel Van Schouwburg

Un piano, une batterie, qui ne seront d’aucune utilité. Une femme assise, un homme debout, des vêtements de tous les jours, pas de projecteurs : une scène nue.  Et cet homme, sans rien d’autre que son corps, est une forme d’illustration de ce don de soi qu’est la musique, spécialement sur scène. En ces temps de repliement, c’est un fanal : oui, c’était magique et on ne le savait pas vraiment; oui, nous retrouverons ces instants là, probablement. Nous pourrons alors vibrer à proximité immédiate de ces pourvoyeurs de surprises,... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 décembre 2020

Pour un peu mieux les connaître : Portraits de musiciens, entretiens

Picasso autoportrait Cette année 2020 a été tragique à bien des égards, et nous a enlevé (ou a éloigné) certains de ces talents que nous chérissons. Certains portraits ont alors été rapidement brossés pour partager l'émotion, pour écouter encore, parfois pour découvrir.Mais il est heureusement des situations bien plus positives où il a été possible d'échanger avec des talents en pleine sève, d'en comprendre certains ressors, et finalement de s'offrir de nouvelles écoutes, d'étoffer notre collection d'enregistrements forcément... [Lire la suite]
16 décembre 2020

Claude Parle : Ivo Perelman & Pascal Marzan « Dust of Light »

Ça commence comme un furet stone dans la caisse d’un piano désemparé tombé d’un cargo sans cabestan  Mais un essaim de colibris vient rôder autour et s’enfonce dans les profondeurs du meuble … Et ça butine sec ! … la gratte de Marzan sonne comme un bâton de pluie géant… Le sax est plus déjanté qu’une roue déclavetée, il volette, se musse & s’insinue dans les charnières des portes que Marzan laisse ouvertes en dépit du vent impétueux qui les secoue ! … Les tempi et les mesures font ressurgir le ”Hollandais volant” et son... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 06:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 juin 2020

Matthias Boss et ses amis : playlist #4

 Guy-Frank Pellerin - Matthias BossFondazione Luigi Tronci, 2015 Fin du parcours en playlists du talent de Matthias Boss. Il y aura probablement d’autres occasions de revenir vers le talent inhabituel de ce violoniste : il nous donne à nous régaler de multiples facettes du violon avec une projection des notes impressionnante. Pour cette quatrième playlist, la seconde consacrée à ses collaborations avec d’autres improvisateurs, six pièces sont proposées.  La première est un duo a priori totalement déséquilibré entre un... [Lire la suite]
21 novembre 2019

Michel Doneda et Tatsuya Nakatani (29 octobre 2015. Seattle)

Toujours à l'affût pour distiller les meilleurs conseils d'écoute, Daunik Lazro avait posté un solo de Tatsuya Nakatani. Impressionnant. A-t-il déjà joué avec lui ? Non, mais Michel Doneda oui. Recherche rapide et repèrage de cette gemme de 25 minutes. Ce set se présente en 3 partie.  Dans la première, Michel Doneda joue seul, Nakatani étant dans une posture d’écoute. Il aborde son solo mezza-voce mais déjà en sons doublés, troublés. Puis le discours s’enhardi, avec des salves inattendues et puissantes, une agressivité sonore... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 décembre 2017

Alan Silva #4 : avec Abdelhaï Bennani (ts) et William Parker (b) par Jean-Michel Van Schouwburg

Sunside Paris 16/10/2000 Un trio avec Alan Silva au piano et synthétiseur. Saxophone ténor, piano, contrebasse. On pense au troisième trio de Giuffre avec Barre Philips et Don Friedman qui était venu à Paris en 65 et n’a pas fait de disque. Les doigts puissants de William Parker mettent le tempo en balance, le poussent, l’équilibrent. Sa contrebasse respire la terre africaine… brille comme le soleil, et les feux du soir qui s’enfoncent en un instant derrière les baobabs de la Casamance. Le jeu du piano d’Alan Silva est pulsionnel,... [Lire la suite]
03 décembre 2014

Peter Kowald, Daunik Lazro, Annick Nozati (Instants Chavirés fev 2000)

Lorsque sa voix s'élève en tout début de disque, un mouvement de recul : aurions-nous droit à une musique de vocaliste ?Puis très vite, cette impression s'estompe. L'expression trouve sa place au sein de chants ténus, murmurés, de cris véhéments ou désespérés, de longues mélopées, de récitatifs, de mantras ou de prières amérindiennes. Dés la première piéce, Annick Nozati nous plaque contre le mur, nous laissant "sonnés", sommés de tout lâcher tant sa sensibilité laisse peu de place à l'écoute flottante. Et dans la 3eme, son solo, de... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,