04 mars 2021

Playlist 21-7 : Des voix contrastées

Des voies multiples pour cet instrument le plus immédiat, la voix.Le domaine est aujourd’hui tellement vaste qu’il faut se résigner à n’en parcourir qu’une part très restreinte, en se promettant d’y revenir.Aujourd’hui, avec Phil Minton, Audrey Chen, Jaap Blonk, Ghédalia Tazartès, Jean-Michel Van Schouwburg, Isabelle Duthoit, et Junko. 68 minutes de musique et peut-être 8 albums à inscrire dans votre liste d’acquisitions. Je ne peux m’empêcher d’y inclure une petite sucrerie finale. En ouverture, Phil Minton @ Sonic Protest 2014... [Lire la suite]

22 février 2021

Neigen (Ayler Records)

Nicolas Souchal et Jean-Luc Cappozzo (tp), Daunik Lazro (ts, bs), Michael Nick (vln) Une pochette qui évoque une voie de chemin de fer désaffectée; une voie unique pour rappeler que les passages y sont peu fréquents; une voie qui semble ne mener nulle part. Un titre, Neigen, qui signifierait « tendre vers », selon la même pochette. Comme si « éviter de refaire le déjà dit » était hasardeux, improbable. On ne pourrait jurer que chacun d’eux ait réussi, voire voulu, produire ce qui ne le fut jamais auparavant.... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 février 2021

Playlist 21-6 Impro GB

L’actualité des publications discographiques l’impose : ça bouge beaucoup de l’autre côté de la Manche. Parfois, il s’agit de re-publications ou de documents déjà anciens non encore publiés, mais le plus souvent, cela témoigne d’une scène de l’improvisation pleine de sève. Cette playlist n'en rend que partiellement compte alors qu'elle propose déjà de l'ordre de 90 minutes d'écoute et peut-être jusqu'à cinq albums à inscrire dans vos projets d'acquisition. Rien n'oblige d'ailleurs à une écoute continue, la forme même de cette... [Lire la suite]
17 février 2021

Trio Kosmos (Hubert Dupont, Antoine Berjeaut, Steve Argüelles)

On s’attendrait à trouver un trio acoustique trompette-basse électrique-batterie, mais deux des musiciens se dotent d’effets spéciaux, et le troisième, le batteur, fait appel à l’électronique.  Ils placent par moments leur musique dans un espace de résonances, d’échos, de salves de particules, de déploiements, pour une pure jouissance, plutôt à l’écart du jazz, sans verser dans l’improvisation libre, comme dans « Héliogravure ».  Ce sont alors des constellations de frappes, des strates qui oublient toute... [Lire la suite]
12 février 2021

Playlist 21-5 (Tony Oxley, Yong Yandsen, John Butcher, Rhodri Davies, Lee Patterson, Anil Eraslan)

  Mes playlists sont l’occasion de revoir certaines des publications de ces temps Covid. Les salles de concert étant hermétiquement bouclées, les créations tentent d'éclore via des enregistrements. Parfois, il s'agit de rééditions. À l’écoute des pièces proposées, on mesure l’importance de cette énergie créatrice. C’est le cas de cet extrait dû à Tony Oxley « Brushes ». Il est issu d’un album remarquable « February Papers », enregistré en 1977, bien en avance sur son temps, et déjà chroniqué ici Inutile... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
10 février 2021

WHO trio « Strell » (Clean Feed records CF533CD)

WHO comme Michael Winch (p), Gerry Hemingway (dm) et Bänz Oester (b).  Ce trio tourne depuis une vingtaine d’années. Il a voulu se doter d’un projet, Strell, qui en marquerait sa pleine maturité. Strell ? C’est une contraction de Billy Strayhorn et de Duke Ellington. Ils nous ont quittés respectivement en 1967 et 1974 (oui, déjà). Ils nous ont légués, entre autres, un grand nombre des standards qui font partie de l’histoire du jazz. Si vous souhaitez vous remettre en mémoire certains d’entre eux (voire vous en... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

05 février 2021

Playlist 21-4 (Drake, Tsahar, Corsano, Galiay, Chameleo Vulgaris, Zinman, Parle, Kristof, Palomo, Toeplitz, Bon)

Une playlist en guise de trajectoire allant d’un Free aux saveurs qui s’affinent au fil des ans, aux créations aux marges actuelles, avec une mignardise finale. Le tout pour une durée qui dépasse (de peu) les deux heures. Naturellement, inutile de réserver tout ce temps d’un bloc. À déguster comme un alcool vieux. Le Free en question est sur le label Ayler Records, avec Hamid Drake. Double gage de qualité.  Hamid Drake & Assif Tsahar : Warriors of Stillness (17:04) (7€ pour l’album numérique)   Après un tel... [Lire la suite]
03 février 2021

Patrick Graham et John Sellekaers « Unnatural » (Parentheses Records)

  Patrick Graham est un percussionniste, enseignant, improvisateur et compositeur canadien.  Il rencontre pour la première fois en 2006 John Sellekaers, artiste sonore et photographe. Un an plus tard, ce dernier lui propose de travailler, de remixer, ses improvisations, d’en assembler des segments lors d’un traitement ultérieur. Douze ans passent sans que ce projet aboutisse, période durant lequel John Sellekaers s’est installé en Belgique. Mais le projet aboutit enfin.  La musique proposée est d’une richesse... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 février 2021

Nothing But Love, the music of Frank Lowe (Mahakala Music)

  Jeu de mot sur Lowe, à qui l’on doit toutes les compositions, et chant d’amour au Free.  Le Free se fait ici totalement incandescent, en particulier grâce au sax de Chad Fowler, mais pas seulement. Le saxophoniste est totalement habité par ces thèmes, par une ferveur communicative comparable à celle des prêches noirs. Sans être à proprement parlé « churchy », on y retrouve la puissance du chant, l’énergie, l’émergence continue, le lyrisme débridé d’un David S Ware, les vagues successives qui mènent aux... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 janvier 2021

Alexandra Grimal - Edward Perraud « Unsui » (album digital)

Il s’agit d’un duo sax-batterie enregistré en 2014 et publié en cette fin d’année 2020. On pourrait s’interroger sur cette sortie tardive. Mais gardons la présomption de sa nécessité et écoutons. Très vite, l’attention est accrochée. C’est dans le dénuement, dans l’épure, que la sensibilité se révèle. Dans « Sédiments » c’est en effet un Edward Perraud qui délaisse le jeu superlatif sur les peaux pour des frottements de cymbales, des résonances, des quasi boucles électroniques comme des respirations amples, comme une... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,