11 octobre 2018

"Butter in my Brain" Claudia Solal et Benjamin Moussay par Claude Parle

  Comme si, d'entre deux blocs, un soir d'automne dilué dans un orage de gin au porto, la voix de Laurie Anderson échappait au soupirail d'une ruelle, poussée par la vapeur des sous-sols surchauffés ... Réminiscences vocales intenses des années d'errances qui, par vagues, reviennent ... Mushroom restaurant ... C'est comme mes moires de l'eau, moires de l'ombre ... Une fille au cerveau de gaz ... s'en vient vivre à la surface du monde souterrain. Un piano électrique s'arrime et va vriller les multifaces de cette "femme... [Lire la suite]

04 octobre 2018

Joëlle Léandre et Bernard Santacruz par Claude Parle (Le Triton)

Joëlle Léandre et Bernard Santacruz Voir l'album complet   Extrait de la Tablette V de l’Épopée de Gilgamesh, Les deux héros arrivent finalement à la Forêt des Cèdres, qui suscite leur contemplationles cèdres majestueux et d'autres essences, leurs parfums ; les chants des oiseaux, des criquets, les cris des singes se combinent pour former une polyphonie dont profite Humbaba, le maître des lieux. Oui ! ... Parce qu'en effet que dire ? Qu'écrire, lorsque Joelle Léandre et Bernard Santcruz arrivent sur scène au Triton, dans une... [Lire la suite]
16 mars 2016

Claude Parle chez Ackenbus (13 mars 16)

Ackenbush a fermé ses portes ce dimanche. La fin d'une belle épopée, et probablement, le début d'une autre, dans la Drôme, en compagnie des girafes (une illumination de Sophia), ces douces bêtes dont la taille permet de voir au-delà des cîmes des arbres, peut-être même au-delà de l'horizon.Et ce départ s'est fait en musique avec des artistes venus amicalement dire leur affection avec des notes, avec des mots.Les musiciens arrivaient, mais visiblement, ils voulaient d'abord bavarder, boire un café, échanger, s'inquiéter du comment du... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 décembre 2015

Dolphys d'Or 2015

Pas vraiment le coeur à sortir, à écouter, à écrire, à faire partager. Mais il faut bouger, d'autant que bien des pépites ont été exhibées cette année. En route donc pour des dolphys d'or 2015. Le choix est assez facile à faire compte tenu d'une excellente et vertueuse paresse. Je n'ai chroniqué, en effet, que ce qui, dès les premières notes, dès la première écoute, bousculait ladite paresse, créait la nécessité de partager. Il suffira donc de cliquer pour lire (ou relire).Mais bien des coups de coeur n'ont pas été chroniqués. C'est... [Lire la suite]
26 février 2015

Jazz en scènes (version du 26 fevrier 2015)

L'agenda de février a été complété, même pour les seules soirées restantes de février. Et l'agenda de mars, encore à compléter mais déjà joufflu, a été mis en ligne. Une sélection de concerts qui rend bien compte de la bien belle vitalité de la scène parisienne : - Judith Kan, Ugo Boscain, Stephane Payen, Hasse Poulsen (Tiasci, 26 fev)- Nick, Bondonneau, Saint-Remy (Jazz@Home, 27 fev)- Druides; L'ange de l'histoire (Cirque Electrique, 27 fev)- F. Tusques, I. Juanpera, I. Oki, C. Parle (Ackenbush, 28 fev)- Jobic Le Masson trio (Bab... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 novembre 2014

Michel Doneda - Fred Marty à l'Improviste (13 oct 14)

Le duo Michel Doneda-Fred Marty finement chroniqué par Claude Parle, probablement à l'occasion du concert du 7 novembre au 99 (rue du Ruisseau). Comme ce même duo s'était produit le 13 octobre à Radio France et que la vidéo de ce concert vient dêtre mise en ligne, je vous propose et cette chronique et cette vidéo pour un double plaisir. "On peut franchement parler d'un très beau travail et d'une association tout à fait réussie: Doneda / Marty ...Recherche fine et aboutie des timbres, des gestes et du son avec un beau partage des... [Lire la suite]
22 octobre 2013

Sébastien Branche "Ligne irrégulière" par Claude Parle

Sébastien Branche - Ligne irrégulière J'ai été accroché, intéressé par cette musique de Sébastien Branche, mais la prose de Claude Parle me semblait aller à l'essentiel, avec précision, avec sensibilité aussi. Ainsi, avec sa permission, sa chronique : Certes, attaquer l'instrument sous l'angle du matériau n'est pas en soi une idée nouvelle, mais, dans cette radicalité et dans l'exploration méticuleuse et systématique du son, Sebastien Branche s'emploie avec un souci du détail, un esprit de conséquence, à renouveler l'approche... [Lire la suite]