Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Jazz à Paris
parle
13 avril 2022

Duthoit, Oshima, Lebrat : Rouge (par Claude Parle)

Duthoit, Oshima, Lebrat : Rouge (par Claude Parle)
Ce Rouge Trio nous transporte instantanément dans l’immense Jungle du douanier Rousseau …Et ces femmes, un peu comme Dionnées & autres Nepenthes …émaillant de rubis les ténébreuses verdures du peintre visionnaire … Isabelle, Darlingtonia superbe dont...
Publicité
Publicité
18 mars 2021

Claude Parle « Entre le Majeur et l’Annulaire » (Artderien)

Claude Parle « Entre le Majeur et l’Annulaire » (Artderien)
Claude Parle est un artiste qu’on ne finit pas de découvrir. Certains l’imaginent musicien. Rassurez-vous, il l’est bien, excellent et novateur. Les lecteurs de ce blog savent aussi qu’il écrit, à propos de la musique de ses amis. Une plume particulièrement...
5 février 2021

Playlist 21-4 (Drake, Tsahar, Corsano, Galiay, Chameleo Vulgaris, Zinman, Parle, Kristof, Palomo, Toeplitz, Bon)

Playlist 21-4 (Drake, Tsahar, Corsano, Galiay, Chameleo Vulgaris, Zinman, Parle, Kristof, Palomo, Toeplitz, Bon)
Une playlist en guise de trajectoire allant d’un Free aux saveurs qui s’affinent au fil des ans, aux créations aux marges actuelles, avec une mignardise finale. Le tout pour une durée qui dépasse (de peu) les deux heures. Naturellement, inutile de réserver...
25 janvier 2021

João Camões, Luise Volkman, Yves Arques « Ölbaumgewächse » (Creative Source)

João Camões, Luise Volkman, Yves Arques « Ölbaumgewächse » (Creative Source)
João Camões (vla) nous avait enchanté lors de son séjour en France. Ce fut une découverte sur la scène improvisée française lorsqu’il se mêla à Jean-Marc Foussat, Claude Parle, Jean-Luc Cappozzo et d’autres. On trouvera en bas de page quelques chroniques...
18 janvier 2021

« Don’t Worry, Be Happy » : Duthoit, Waziniak, Bréchet, Hautzinger

« Don’t Worry, Be Happy » : Duthoit, Waziniak, Bréchet, Hautzinger
Ce titre d’album claque doublement comme un pied de nez, d’abord face à la grave crise que subissent les arts de la scène, mais aussi comme l’antithèse d’un tube, d’une mélodie bien léchée qui a (peut-être) fait la fortune de Bobby McFerrin. Ici, en effet,...
Publicité
Publicité
23 décembre 2020

Pour un peu mieux les connaître : Portraits de musiciens, entretiens

Pour un peu mieux les connaître : Portraits de musiciens, entretiens
Picasso autoportrait Cette année 2020 a été tragique à bien des égards, et nous a enlevé (ou a éloigné) certains de ces talents que nous chérissons. Certains portraits ont alors été rapidement brossés pour partager l'émotion, pour écouter encore, parfois...
16 décembre 2020

Claude Parle : Ivo Perelman & Pascal Marzan « Dust of Light »

Claude Parle : Ivo Perelman & Pascal Marzan « Dust of Light »
Ça commence comme un furet stone dans la caisse d’un piano désemparé tombé d’un cargo sans cabestan Mais un essaim de colibris vient rôder autour et s’enfonce dans les profondeurs du meuble … Et ça butine sec ! … la gratte de Marzan sonne comme un bâton...
11 septembre 2020

"La magie d'Itaru Oki" par Frederic Maintenant

"La magie d'Itaru Oki" par Frederic Maintenant
Itaru Oki jouait régulièrement au sein du Lan 4tet, avec Jean Bordé (b), Aldridge Hansberry (dm, fl) et moi-même aux claviers. Lan est une abréviation de Lanquiditors, un groupe que j'avais dirigé à Bristol, à la fin du siècle dernier, le nom rend hommage...
19 mars 2020

Dans la Jungle du douanier Rousseau

Dans la Jungle du douanier Rousseau
C’est comme dans la Jungle du douanier Rousseau … On repousse peu à peu les tiges & les palmes, puis les branches et cela devient touffu, dense … Alors on sort la machette et on commence de tailler … À mesure de la progression, les cri-sons deviennent...
16 mars 2020

Barre Phillips: The divine sound of emptiness … (Claude Parle)

Barre Phillips: The divine sound of emptiness … (Claude Parle)
Barre ne joue pas de contrebasse … Il n’existe plus aucun instrument dans ses mains vides offertes aux vents … Seul émane un souffle des troncs enfouis, des forêts hantées & disparues, dévastées, br û lées & pétrifiées … c’est comme ce maître de Kyudo...
Publicité
Publicité
1 2 3 > >>
Jazz à Paris
Publicité
Newsletter
Derniers commentaires
Visiteurs
Depuis la création 561 459
Archives
Publicité