aylcd-125Il y a des moments où l'interrogation se fait insistante : aime-t-on encore, toujours, ce jazz qui nous a procuré tant d'émotions, de plaisirs, de passions ?
Et puis m'arrive ce CD, au nom que j'ai du mal à prononcer "yells at eels".
Y officient la bande des Gonzalez : Dennis à la trompette, le leader, Aaron à la contrebasse et Stefan à la batterie ... et au vribraphone (tiens tiens !). Avec des invités. Cette fois le tromboniste Gaika James (quelle pêche !) et le batteur à la santé incertaine, revenu moult fois de l'enfer (comment pourrait-il en être autrement avec ces marginaux impénitents) le batteur Alvin Fielder. Ce dernier y laissera ... deux thèmes, "Resurrection and life" (un condensé de sa vie récente) et Max-Well (non, pas le café, mais Max (Roach) et (Ed Black)well). Sur ce dernier, j'ai cru reconnaître un autre hommage, les quatre notes de "A love supreme".
Les thèmes sont souvent réduits à quelques notes répétées, mais ils charpentent les discours.
Difficile d'étiqueter clairement cette musique (et le faut-il ?) : on est dans un mix de groove irresistible, de free ensoleillé et exubérant, de plaisirs orgiaques des matières et des alliages sonores (une belle réussite que cette couleur du vibraphone). Un mélange subtil de repères et d'aventures. Un sens certain de la fête.

Je suggère l'écoute de l'une des pistes du CD,  psynchronomenography (composé par Aaron Gonzalez).


...

Commander ce disque chez notre ami Ayler Records (AYLCD-125), 14,50 € , ou chez votre disquaire préféré pour avoir l'occasion de partager vos passions et pour écouter d'utiles conseils.
D'autres avis (en français) sur ce disque : le Son du Grisli et So Jazz .
A lire aussi, l'interview de Dennis Gonzalez (d'octobre 2009, déjà) et une petite bio (en anglais) sur All About Jazz.
Enfin, il n'est pas trop tard pour écouter la rediffusion de l'excellente émission de Pierre Lemarchand, Jazz à Part, sur son site.
Enfin, en rab de rab, une petite vidéo pour savourer l'énergie de Dennis Gonzalez et de son tromboniste, Gaika James.

Un nouveau grand merci à Ayler Records.

Dennis Gonzalez - photo profil facebook
Dennis Gonzalez - photo de son profil  FaceBook