Claude Delrieu (voix, batterie, guitare) & Philippe Gelda (claviers)
(Acte musical intempestif et listes de courses)
(photo dolphy00)
13-06-04_1_Claude Delrieu, Philippe Gelda light

"D’un côté, des instruments acoustiques, organiques (accordéon, guitare, batterie). De l’autre, des instruments électroniques, digitaux (claviers). Au milieu, deux types qui se tournent le dos pour mieux s’ouvrir." Voilà pour la mise en scène.
Un duo étonnant proposé en première partie du dernier "Son Libre" de la saison.
Tout de propos délicats, de notes à peine égrénées, de frappes qui par moment ne frappent plus que l'air, de mots qui peinent parfois à sortir, comme s'il fallait d'abord bien en mesurer le poids. Poésie ? Non pas. Une invitation à entrer dans un espace ténu, fait d'hésitations, de certitudes chancelantes, de répétitions qui tracent comme une sorte de gamme sans qu'aucun sens nouveau ne soit produit.
Ainsi ce court texte qui part du soleil pour parvenir à Dieu. Rien de mystique, mais plutôt une suite d'assertions qui auraient dues (ou pues) être évidentes mais que l'énonciation même fragilise. "Le soleil ... c'est naturel ... on dit rien". "Les nuages ..." Tout est dans les balbutiements, dans la catastrophe qui pointe, inéluctable. Une forme d'abdication douce.


...accès direct : http://youtu.be/JolWMn9Wux4 ...

13-06-04_3_Claude Delrieu - Bleu13-06-04_2_Claude Delrieu 13-06-04_5_Philippe Gelda13-06-04_4_Philippe Gelda

 (photos dolphy00)