Benjamin Moussay - photo extraite de la video
Benjamin Moussay 3

Benjamin Moussay s'est vu proposer une carte (quarte ?) blanche au Triton.
Pour ce 3e opus (le dernier de cette saison), le 15 juin dernier, le choix de Marc Ducret est vite venu, celui de Sylvain Darrifourcq n'ayant pas tardé.
On nous apprend que ce concert n'est pas une rencontre mais le résultat d'un travail assez conséquent au Triton entre ces trois musiciens.
On sentira d'ailleurs, tout au long de la soirée, cette exigence afin que ce trio se place d'emblée parmi les meilleurs à l'heure actuelle. Se dégageait le sentiment qu'il réunissait là les pointures de la scène française.
Chez Benjamin Moussay, complice de bien des aventures musicales, il y avait cette rage à produire sa plus belle musique, cette intensité exacerbée y compris dans les instants de musique les plus ténus. Il voulait l'excellence, il l'a conquise.
Sylvain Darrifourcq surprenait aussi avec des moments où comme dans le jazz d'antant, on entendait les notes non jouées, ici des rafales claquantes mais inachevées, brutalement suspendues. Des roulements secs, dont l'interruption crée un manque, presqu'une frustration. Par moments, une forme de cubisme sonore faisait éclater des rythmiques obsédantes.

Marc Ducret - photo extraite de la video
Marc Ducret 3

L'étrangeté était tout de même du côté de Marc Ducret. Sa musique est d'ailleurs. Il y a bien les influences connues mais ici perverties : la pulsation du jazz, mais comme avalée, en apnée; les stridences acidulées d'un rock totalement introverti; le travail des matières, des couleurs, des connotations mais tout en retenue, en esquisses, comme si en dire davantage serait inutile bavardage. Un discours profondément personnel.
Ces quelques mots pourraient suggérer une musique minimaliste. Il n'en est rien, bien sûr. D'une part en raison du jeu souvent obsédant de Sylvain Darrifourcq. D'autre part, ces moments de retenue ouvrent sur des duos, des trios où le son explose, principalement au Fender Rhodes.

Une petite séquence est proposée. Elle permet d'entendre chacun des musiciens et les interactions de l'ensemble du trio; de percevoir aussi ce qui était l'évidence même tout le concert durant : le grand respect mutuel des membres du trio.


... lien direct : http://youtu.be/BSwty-DWAoU

Mais il ne s'agit là que de l'une des facettes de leur musique. Cette dernière a besoin de la durée pour en dégager les autres gemmes. Restent donc de futurs concerts du trio, voire un enregistrement, pour en déceler pleinement toutes les couleurs.

---
Benjamin Moussay Fender Rhodes, Moog   http://www.benjaminmoussay.net/
Marc Ducret guitare     http://www.marcducret.com/
Sylvain Darrifourcq batterie, électronique http://www.sylvaindarrifourcq.com/Sylvain_Darrifourcq/Sylvain_Darrifourcq.html