Une surprise à l'écoute du dernier CD de Thierry Mariétan.
Ayant écouté son solo "chez Jac" à Montreuil (voir chronique), je situais le parcours de ce contrebassiste du côté des musiques improvisées. Ce qui tend à prouver que ma culture est perfectible.
On retrouve bien son goût du son au sein de son quartet, mais il produit là un free jazz, tendance Ornette.
Cette influence lui sert de tremplin pour un discours très personnel.
Il est particulièrement bien servi par Stéphane Payen, toujours prêt pour l'aventure (on se souvient par exemple du duo sax - batterie avec Doug Hammond, admiratif mais sans complexe).
Idem avec Xavier Dornens. Une sonorité de trompette éclatante. Il réalise par moments avec Stéphane Payen des séquences faisant penser aux premières heures du free (à moins qu'il s'agisse de parties écrites ou d'un mix).
La batterie de Ianik Tallet, quant à elle, utilise essentiellement les peaux pour une pulsion irrégulière (parfois brisée), puissante et suggestive.
Enfin, il est clair que cette formation est un écrin pour le chant et les sonorités de la contrebasse de Thierry Mariétan, très présente tout au long du CD,

Thierry Mariétan 4tet (photo myspace)
Astargallus

On l'aura deviné, il s'agit d'un free bien travaillé, de pur plaisir.
Toutes les compositions (sauf un interlude de 50 secondes) sont de Thierry Mariétan. On le découvre très attentif à l'écriture avec des thèmes qui restent en oreilles, probablement aussi des parties écrites au sein de séquences improvisées, et des titres qui titillent l'imaginaire : Circévolution, Le chat est dans la montagne, Minuit sur la Lune finit de sonner.
C'est justement cette pièce que je vous suggère d'écouter.

...

On l'aura compris, c'est un disque à écouter, à acheter, sans regret.
Thierry Mariétan le présentera
- le 29 mai (à 21h30) au Bab Ilo (9 rue du Baigneur, M° Jules Joffrin) et
- le 4 juin prochain (à 18h30) au Souffle Continu (20 - 22 rue Gerbier, M° Alexandre Dumas).
Occasions d'entendre cette musique de près, avec les vibrations du direct, et d'échanger quelques mots après le concert.

On peut entendre sa musique aussi sur Myspace : http://www.myspace.com/thierrymarietan .
Pas de photo de la pochette pour l'instant : pas de scanner en ce moment.

Retrouvez toutes les chroniques "CD etc.".