(rediffusion Flux Jazz du 27 mars 12)

Des images (fixes) du concert :
cliquez sur la photo pour voir l'album .
11-06-10_20_Guionnet-Duboc-Perraud
photos dolphy00

Un journaliste s'empresse en général d'écrire sa chronique tant que l'impression reste fraîche en mémoire, et avant l'impact d'autres concerts. Mais trop de matière ce jour là pour écrire en enfilade des lignes qui auraient amoindri le sentiment d'avoir assisté à un moment musical fort.
Le premier set était assuré par un trio oconoclaste, Peeping Tom, qui revisitait les standards du bop et du hard bop avec les canons d'aujourd'hui, mélange d'un free jazz compulsif et de musique improvisée (voir chronique).
Décapant !

Après une telle entrée en matière, il fallait "assurer", rôle dévolu au trio "The Fish".
Formé de Jean-Luc Guionnet (as), de Benjamin Duboc (b) et d'Edward Perraud (dms), trois figures reconnues, "installées" de la scène musicale, ce groupe se retrouve finalement assez peu sur scène, et, je crois, une seule fois sur CD (voir chronique sur Jazz à Paris). De plus, ils risquaient d'apparaître comme des grands frères un peu bousculés par un groupe plus jeune.

Mais dès les premières notes, la puissance de leur musique s'imposait. Plus d'une heure d'improvisation rageuse, inspirée. Ayant eu, malgré moi, à écouter cette musique "en aveugle" (exercice salutaire), j'en cherchais les auteurs parmi les figures tutélaires du free. Des musiciens parfaitement maîtres de leur art ayant décidé de nous offrir une soirée mémorable.

Les souvenirs "vidéos" sont là pour rafraîchir la mémoire. L'extrait proposé (pas loin d'une demi-heure) se situe en fin de set. Il commence par des séquences assez courtes au sax auxquelles répondent des explosions, des déflagrations à la batterie (un Edward Perraud survolté), alors que Benjamin Duboc fait claquer ses cordes sur un tempo enfiévré avant d'entamer à son tour un dialogue avec la batterie. Jean-Luc Guionnet revient illico, avec des séquences de pure fusion magamatique, et le jeu continue ainsi jusqu'à la dernière séquence qui s'achève sur un dialogue basse - batterie.


Lien direct : http://youtu.be/LTbQL61XFJc  .

Une intelligence d'écoute mutuelle rare. Un superbe moment de musique !
A écouter plusieurs fois de suite (ce que j'ai fait, bien sûr) pour dénicher de nouvelles pépites.

On pourrait croire que tout a été dit, mais ...