Christophe Marguet - photo Facebook
Christophe_Marguet___photo_Face_BookLa recherche de la lumière, tel est le titre de ce dernier album du quartet Résistance Poétique, de Christophe Marguet.
Ecoute attentive requise pour débusquer les différents éclats de l'imaginaire collectif. Une musique délicate, ciselée, toute en retenue, servie par des personnalités originales : Christophe Marguet (batterie), Sébastien Texier (as, cl), Bruno Angelini (p), Mauro Gargano (b). Quatre artistes à l'écoute mutuelle aiguisée.

Le disque s'ouvre sur une ambiance rappelant celle des heures glorieuses de la musique modale : le piano, la batterie . Hommage, certainement ... comme à distance. Two hands for Eternity.

Mais le voyage bifurque vers des univers plus spécifiques. Comme cet air apparemment tout simple, une valse, une quasi comptine, qui est promise à rester longtemps dans les oreilles, "Les parades d'I".
Il débute par un délicat trio piano - basse - batterie (jouée avec les paumes, semble-t-il), les notes aigües de Sébastien Texier venant enrichir - souligner l'empreinte du thème. On se surprend d'être à ce point séduit par sa voix qui semble fragile, parfois aigrelette, et qui chante des musiques d'ailleurs. Son solo est ici tout de délicatesse aux accents parfois orientaux, accompagné par instants de douces stridences à l'archet avant reprise du thème.
A réécouter avec vous :

...

Bien d'autres pépites sont là, toutes riches de paysages imaginaires, pour un voyage vers la lumière.

Ce quartet se produira le 30 avril 2010 au Triton (Les Lilas).

Retrouvez toutes les chroniques "CD etc.".
...