14 mai 2020

Otomo Yoshihide -Six facettes de Lonely Woman et une biographie (Guillaume Belhomme)

C'est une vieille habitude, pour Otomo Yoshihide, que celle de reprendre "Lonely Woman". Si "Guitar Solo" en consigne déjà une version enregistrée en 2004, ce disque-là en assemble six, interprétées seul encore, en New Jazz Trio ou New Jazz Trio augmenté des présences de Sachiko M et Jim O'Rourke. Le quintette se charge d'ailleurs des première et dernière versions à entendre sur le disque : lente divagation autour du thème d'Ornette Coleman conclue sur rendez-vous d'aigus tenaces ; jeu de miroirs opposant leurs motifs abstraits.... [Lire la suite]

14 novembre 2019

Albums, vidéos ou playlist Impro Japon 2019

La rubrique ImproJapon est encore bien jeune, mais elle a permis déjà en un trimestre de donner à entendre bien des musiques devenues indispensables. Ce petit rappel est là pour vous donner l'occasion de les écouter, voire de vous les procurer. La figure emblématique proposée est Sabu Toyozumi. Ici la photo est extraite d'un article de JazzTokyo (évidemment). * Takeo Moriyama Percussion Ensemble(Cette musique) nous saisit dès les premiers instants, nous emporte comme des alluvions, comme des troncs à la dérive, pour nous... [Lire la suite]
20 septembre 2019

Franco-Japanese friendship 15 (Guillaume Belhomme dans Wire)

En parcourant les titres, les noms de lieux, de groupes des années 1970, on note avec étonnement la trace d'une certaine culture française. Mort à Crédit, Action Direct, le club Passe-Tamps, le groupe Les Rallizes Dénudées ... j'en oublie. En revanche, peu de collaborations alors avec des musiciens français, sauf en cas d'expatriation, comme avec Itaru Oki.Ce n'est plus le cas depuis.Et par un heureux concours de circonstances, le magazine The Wire, publie dans le numéro de septembre une sélection d'albums mettant en valeur... [Lire la suite]
11 septembre 2019

Mort à Crédit : Kaoru Abe (par Guillaume Belhomme)

La vie de Kaoru Abe (1949-1978) ne m’a pas été racontée – je ne l’ai ni lue (La valse sans fin, de Mayumi Inaba, qui paraît ces jours-ci en français chez Philippe Picquier) ni vue (Endless Waltz, de Kôji Wakamatsu). Si je crois pouvoir l’entendre, je ne lis pas le Japonais et ai donc dû attendre que Kato David Hopkins traduise en anglais Soejima Teruto (Free Jazz in Japan: A Personal History) pour en apprendre sur le saxophoniste autrement que par le biais de son langage : son premier concert donné à 19 ans, son approche d’Itaru Oki... [Lire la suite]
12 décembre 2017

Alan Silva série # 2 : Celestrial Communication Orchestra par Guillaume Belhomme

« Aujourd’hui, c’est Guillaume Belhomme qui prend le relai pour cet hommage à Alan Silva. La fin des années 60, son arrivée à Paris et le Celestrial Communication Orchestra. Une aventure sidérante par la musique produite et par la qualité des participants. » Les musiciens ont besoin d’espace, qui avouent avoir un faible pour la peinture. Alan Silva prit des leçons de composition de Bill Dixon, amateur d’images tout comme lui. A la fin des années cinquante, il abandonne la trompette pour la contrebasse, instrument qui... [Lire la suite]