Baron Rouge Google 2
Le Baron Rouge

Certes, Quentin Rollet travaille dans ce bistrot du quartier d'Aligre, mais il n'y joue pas.
En plus d'être un saxophoniste étonnant et d'être directeur du label Re-Rectangle, il y exerce le métier de barman.
Et comme ses passions musicales ne sont jamais bien loin, il a pris l'initiative de nous proposer, tous les lundis soirs de 17h à 22h, d'écouter des musiciens, de ceux qui ne font pas monter au ciel les recettes des maisons de disques.

Baron Rouge vertival recadré

Il aime les musiques innovantes d'hier et d'aujourd'hui, surtout d'aujourd'hui.
Il y a quelques semaines, Joe McPhee était là, seul ou en compagnie de Peter Brötzmann et de bien d'autres.
Lundi dernier, Jacques Thollot était venu y faire un tour. Beaucoup de monde avec lui, normal. Il y avait en particulier Jac Berrocal et ses fulgurances sonores (oui, oui, la nuit est au courant).
Evidemment, les conditions d'écoute ne sont pas celles du studio 106 de Radio France. Il est légitime de parler à son voisin, de venir choisir son verre de vin ou son assiette gourmande au bar (des huîtres ? oui, il y en a !), de demander conseil, d'interroger, de regarder avec convoitise une pochette posée là pour l'édification du peuple.

Qu'on ne s'y trompe pas, Quentin Rollet ne jure pas que par le jazz. A vous de voir si vous tentez l'aventure en aveugle.
Sinon, et si vous naviguez sur Face Book, vous pouvez être ami avec lui. La semaine, il vous fera part de ses coups de coeur, et le samedi ou le dimanche, il vous dira quel musicien sera là lundi.

Pour rejoindre la page Face Book de QUentin Rollet, cliquez sur l'image Quentin Rollet Face Book

Enfin, pour vous remettre en oreilles la musique de Quentin Rollet, je vous propose de retourner aux Instants Chavirés, le 13 novembre 2012. Soirée Q#21b !

Q#21b
...