Alan Silva at Cafe OTO - photo allabout jazz
"... les mains tendues, le sourire ouvert…" (Jean-Michel Von Schouwburg)

Alan Silva at Cafe OTO - by allabout jazz

S'il fallait ne retenir qu'une page de l'hommage qui a été rendu à Alan Silva la semaine dernière, ce serait cette page de synthèse. A reparcourir, à consulter ultérieurement, à partager avec ceux qui sont fondus de musique.
Cinq articles (+1, bien évidemment) :

- Une photo retrouvée en couverture de Jazz Magazine de décembre 1971
Alan Silva série #0 : photo Jazz Magazine

- Avec Marshall Allen et William Parker
"Mais ce sont les 45 minutes d’énergie folle, de jaillissement musical de New York qui m’ont décidé.
Marshall Allen lacère l’espace de salves, de stridences, ce qui n’est pas pour déplaire à Alan Silva. Un discours halluciné au bord de l’étranglement." ...
Alan Silva série #1 : avec Marshall Allen et William Parker

- Celestrial Communication Orchestra par Guillaume Belhomme
"Les musiciens ont besoin d’espace, qui avouent avoir un faible pour la peinture."
"La déflagration est terrible, elle est l’effet d’un cataclysme – qui en enfantera d’autres, dont les pères-porteurs auront pour nom Merzbow, Keiji Haino ou encore Otomo Yoshihide"

Alan Silva série # 2 : Celestrial Communication Orchestra par Guillaume Belhomme

- In the Tradition par Joël Pagier
"Ici, nous aurions plutôt affaire à deux électrons nomades gravitant autour d'un seul pôle magnétique et s'en extrayant avec aisance pour musarder en des espaces toujours plus inouïs. Ce ne sont pas le trombone et la batterie qui assurent l'équilibre du synthé, mais la puissance et l'audace de ce dernier qui leur permettent une telle liberté !"
Alan Silva Série # 3 : In the Tradition par Joël Pagier

- Avec Abdelhaï Bennani (ts) et William Parker (b) par Jean-Michel Van Schouwburg
"La scansion des accords au clavier et les pulsations boisées des cordages sur la touche fait vibrer l’édifice. Cadences, ostinatos, variantes ressassées, compulsion, éclats, lueurs, images fugaces, slaps, harmoniques, déboulés dans l’aigu. Alan Silva n’aime que la musique du cœur, le travail de l’écoute, la vie de l’équipe, les mains tendues, le sourire ouvert…"
Alan Silva série #4 : avec Abdelhaï Bennani (ts) et William Parker (b) par Jean-Michel Van Schouwburg

- Petit récit post-moderne inspiré par New Africa de Grachan Moncur III; par Frédéric Maintenant
"Donc la rencontre d'Alan avec Grachan Moncur parait une évidence bien que les deux venaient d'univers légèrement différents à la base, Grachan Moncur gravitant plutôt autour de celui de Miles Davis opposé au free jazz, alors qu'Alan venait de celui du free jazz avec notamment Albert Ayler, peut-être Coltrane aura-t-il été au coeur de cette rencontre."
Alan Silva #5 : Petit récit post-moderne inspiré par New Africa de Grachan Moncur III; par Frédéric Maintenant

---
Retrouvez toutes les chroniques "Jazz sur le Web".
---