55539153_10157146855408276_2917774436125900800_o

Un concert très attendu dans cette petite salle en sous-sol près de la Gare du Nord : Tiasci.
En première partie, un trio franco-suisse avec Cyril Bondi, D'Incise et Bertrand Denzler qui nous offrirent deux pièces répétitives, obsédantes et particulièrement prenantes. On y retrouve un peu du jeu en hélice sans fin avec ses subtils changements dans l'évolution des pièces qu'on a connu avec Plaistow*, avant la dissolution de ce groupe. Un peu plus de trente minutes d'une musique magnétique, quasi hypnotique dont on retrouvera la fin sur cette vidéo  (ou en cliquant sur la photo)

19-04-10_Cyril Bondi 1 light

La seconde partie était dévolue à un duo frano-autrichien : Franz Hautzinger (tp) et Bertrand Gauguet (as). Une musique qui nécessitait un profond silence, la concentration des musiciens et du public.
Pendant près de trois quarts d'heure, nous eûmes droit à d'infinies variations sur les souffles, les micros percussions, avec parfois des éclats fulgurants des pleins sons des deux instruments. Un exemple de plus de l'incroyable inventivité dans les musiques improviséees, et des chemins originaux pour venir chatouiller, exacerber nos sens et notre sensibilité, pour nous inviter à aiguiser notre écoute, avec l'humour en embuscade.
J'avoue avoir été bluffé par la manière dont Bertrand Gauguet s'est réapproprié l'usage de son sax dépouillé du bec et par l'effet contagieux de sa concentration, par le voyage intérieur proposé. Quant à Franz Hautzinger, il illustrait comment, malgré une jeunesse déjà lointaine, il savait trouver les muscles et la dextérité pour des ruissellements de micro-percussions, des souffles subtils, des éclats solaires et bien d'autres matières sonores comme s'il s'agissait d'évidences. Un artiste impressionnant. A la fin de la pièce, un long silence, indispensable pour revenir de ces contrées lointaines, puis, pour certains dans le public, un souffle libérateur d'une joie intense.
Petite vidéo de la séquence finale.


On ne peut que remercier Appadurai Arvind de mettre ainsi cette petite salle à disposition des musiques neuves d'aujourd'hui et à Fred Marty pour sa programmation d'artistes qui refondent une part du paysage musical.

---
Retrouvez toutes les chroniques Brèves de concerts 
---


Chroniques Plaistow : The Crow ; A Lausanne; Lacrimosa-Cube . Les liens de téléchargement ne sont plus actifs mais on peut se rendre sur Bandcamp ou sur leur site.
Franz Hautzinger : site http://www.franzhautzinger.com/