Sabus d'Or 2020

Sabu Toyozumi photo cnd_eventfinda_co_nz

 

Une année pleine pour accueillir le free et l'improvisation japonais sur ce blog (et quelques uns sur Citzen Jazz). Retour sur son émergence et éclairages sur les productions plus récentes. Toujours sous le patronage du légendaire Sabu Toyozumi. Une quarantaine de Sabus d'or. Impossible d'ignorer une telle effervescence !

 

Michel Doneda et Tatsuya Nakatani (29 octobre 2015. Seattle) - Jazz à Paris

Toujours à l'affût pour distiller les meilleurs conseils d'écoute, Daunik Lazro avait posté un solo de Tatsuya Nakatani. Impressionnant. A-t-il déjà joué avec lui ? Non, mais Michel Doneda oui. Recherche rapide et repèrage de cette gemme de 25 minutes. Ce set se présente en 3 partie.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Yamashita trio " Ghosts " (West Wind 2050 CD) - Jazz à Paris

Yosuke Yamashita (p) est l'une des figures de cette explosion free des années 60 à 80 au Japon, tout comme Akira Sakata (sax). Ils sont ici en compagnie de Shota Koyama (dm). Il y a plusieurs albums de Yamashita figurant dans la liste des meilleurs albums de cette période , mais j'en ai retenu un autre proposé par Ernst Nebhuth, fin connaisseur de cette scène.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Toshi Tsuchitori et Mototeru Takagi " Origination " 1975 - Jazz à Paris

Takagi est une figure importante de la jeune scène du free des années 70 au Japon. Parmi ses différentes collaborations, il a réalisé des duos avec des drummers. On avait évoqué son superbe duo avec Masahiko Togashi, " Isolation ".

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Masayuki Takayanagi mix 1 par David Mittleman - Jazz à Paris

Nous avons croisé la route de Masayuki Takayanagi à quatre reprises sur ImproJapon : lors de la chronique des albums Mass Projection et Gradually projection, avec April is the cruellest month, et avec Kaitai Teki Koukan. Naturellement, il était présent dans la playlist de Wire à propos du Free au Japon.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Takayanagi Mix #2 par David Mittleman - Jazz à Paris

Pour renouer avec ImproJapon en ce début d'année, je propose le deuxième volet du mix Takayanagi de David Mittleman. Dans ce mix de six pistes, quatre sont consacrées aux groupes New Direction de Takayanagi. Et ce qui peut surprendre, c'est que ces pièces d'un même groupe n'ont pas une esthétique homogène.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Yoko Miura trio

Yoko Miura (P), Gianni Mimmo (SS), Thierry Waziniak (PERC) L'Horloge d'Ollencourt, Tracy le Mont, 9 octobre 2018. C'est à cet endroit que le temps s'est arrêté, le temps d'un concert. C'est ce moment sorti du brouhaha urbain, de la frénésie de ce siècle numérique où tout doit être instantané, qui nous est restitué dans cet album de près d'une heure dix.

https://www.citizenjazz.com

 

Toshinori Kondo, Eugene Chadbourne "Possbilities of the color plastic" - Jazz à Paris

Il s'agit de l'enregistrement de deux concerts de juillet 1979, le premier dans le Tenessee, le second à Washington. L'ambiance y est chaude, et manifestement, le guitariste et le trompettiste ont voulu se faire plaisir et régaler leur public. Nulle ambition de faire une " œuvre " ou de fouiller sa sensibilité profonde, son imaginaire.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Seikatsu Kōjyō Iinkai - Seikatsu Kōjyō Iinkai 1975 - Jazz à Paris

Cet album fait partie de la sélection de Takeo Suetomi, liste qui fait aujourd'hui référence et qui est disponible sur ce blog http://jazzaparis.canalblog.com/archives/2019/09/19/37578065.html À l'écoute, on ne peut que le comprendre. Cet album est un brûlot.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Jojo Takayanagi - John Zorn "Expérimental Performance" (1986) - Jazz à Paris

Un brûlot ? Qu'est-ce au juste ? Ce qui est susceptible de causer des dégâts, un scandale; spécialement journal, article polémique (Google) Et cet album, encore un brûlot ? Non, un double. En fait, chaque face de ce vinyle (devenu CD) est une explosion musicale.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Masayuki Takayanagi playlist #3 par David Mittleman - Jazz à Paris

Masayuki Takayanagi est de ceux qui ont le plus influencé l'évolution de la musique créative au Japon. C'est pourquoi, David Mittleman lui a consacré une longue playlist, plus de trois heures, diffusée en trois parties. C'est aujourd'hui la dernière qui est diffusée.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Yosuke Yamashita trio " Clay " (Moers 1974) - Jazz à Paris

Il ne suffit pas d'un album pour se mettre en oreilles les talents fous qui sévirent aux premiers temps du free au Japon. Pourquoi pas revenir, par exemple, au pianiste Yosuke Yamashita. Nous avions évoqué son formidable enregistrement "", avec Akira Sakata (sax) et Shota Koyama (dm).

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Toh-Kichi

Satoko Fujii (p), Tatsuya Yoshida (d) Pourquoi " Toh-Kichi " pour nommer le duo Satoko Fujii (p) - Tatsuya Yoshida (dm) ? Je crois que je vais dire " joker ". Et qu'est-ce que Baimako ? Apparemment une plante aquatique. C'est aussi le titre d'une des compositions de la pianiste.

https://www.citizenjazz.com

 

Milford Graves " Meditation among us " (1977) - Jazz à Paris

L'album d'une figure du free jazz des USA dans la rubrique ImproJapon a de quoi surprendre. De fait, Milford Graves est le seul états-unien de ce 5tet. Tous les autres sont des aventuriers japonais.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Merzbow, Haino, Pándi

Merzbow (machines), Keiji Haino (g, voc), Balázs Pándi (dm) Voir deux figures des musiques radicales du Japon sur le même album est accrocheur, bien évidemment. Le renom de Keiji Haino, sa figure iconique toute en lunettes noires et chevelure blanche hypertrophiée, n'est plus à rappeler.

https://www.citizenjazz.com

 

Toshinori Kondo, Paul Lovens, Paul Lytton "Death is our eternal Friend" - Jazz à Paris

Cet album fait partie de la sélection de JM Van Schouwburg des improvisateurs japonais à la rencontre du monde. Ici, Toshinori Kondo (tp), qu'on avait déjà rencontré avec Eugene Chadbourne (g), est entouré de deux percussionnistes, Paul Lovens (dm) et Paul Lytton (electro, dm, perc).

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Tatsuya Nakatani - interview par Joël Pagier - Jazz à Paris

Tu as vécu à Osaka. Comment se présente la musique, là-bas ? Et comment as-tu commencé au Japon ?, à l'âge de quinze ans. Il y avait un club de musique dans l'école... Ca se passait après les cours, à huit heures du soir, et je pratiquais tous les jours.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Japanese Free Jazz: A Chronological Discography, 1969-1976 (Une Discographie Chronologique) (Pierre Crépon & Ernst Nebhuth) - Jazz à Paris

L'article proposé est transfrontalier. Il a été réalisé par un français (Pierre Crépon) et un allemand (Ernst Nebhuth), et rédigé en anglais. Pas d'inquiétude si vous pratiquez cette langue comme moi, c'est à dire dramatiquement mal. L'introduction a été traduite en français.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Masahiko Satoh - Sabu Toyozumi

Masahiko Satoh (p), Sabu Toyozumi (dm) Encore un Sabu Toyozumi, me direz-vous ! Oui, c'est vrai, on ne se refait pas. Produit par Takeo Suetomi, une fois de plus. Que voulez-vous, ce dernier a participé à cette grande aventure de l'émergence d'un free original au Japon ; il y avait investi son argent et aujourd'hui, il édite ou réédite, pour notre plus grand plaisir.

https://www.citizenjazz.com

 

Toyozumi, Tan, Countryman, Yandsen

Sabu Toyozumi (dm), Simon Tan (b), Rick Countryman (as), Yong Yandsen (ts) Au début de 2020, Rick Countryman retrouvait son mentor et ami, Sabu Toyozumi. Ce fut l'occasion de plusieurs concerts, le plus souvent avec Simon Tan, dont certains furent enregistrés.

https://www.citizenjazz.com

 

Itaru Oki 4tet " Mirage " (1977) - Jazz à Paris

Avec cet album, on voit que notre Itaru national était déjà une vedette du free en 1977 au Japon. Dans cet album, il est en effet accompagné par des figures comme Togashi, Kako, et Midorikawa.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Michel Doneda, Jack Wright & Tatsuya Nakatani - From Between Live @ PiedNu - Jazz à Paris

Cela se passa donc le 1 er mars 2005, sur le Port du Havre, dans les premiers locaux de l'Association PiedNu, par un de ces soirs glaciaux où la neige envahit l'espace et rend le silence plus silencieux encore.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Sweet Zee : Daunik Lazro, Toshinori Kondo, Tristan Honsinger et Jean-Jacques Avenel (Willisau 1983) - Jazz à Paris

Lors d'un précédent article, nous avions évoqué un album doublement facétieux et néanmoins passionnant réunissant Toshinori Kondo (tp) et Eugene Chadbourne (g). Aujourd'hui, nous retrouvons le trompettiste avec la fine fleur de l'improvisation européenne : Daunik Lazro (as), Tristan Honsiger (vlc) et Jean-Jacques Avenel (b).

http://jazzaparis.canalblog.com

 

We Now Create Masahiko Togashi 4tet (1969) - Jazz à Paris

En 1960, Max Roach sortait un album avec cette double injonction : Freedom Now (suite) et We Insist. L'émancipation des noirs ne va pas pouvoir attendre davantage. Avec Togashi et ce qui compte parmi les figures les plus importantes d'un Free émergent au Japon, c'est un peu cette même déclaration péremptoire : We Now Create.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Otomo Yoshihide -Six facettes de Lonely Woman et une biographie (Guillaume Belhomme) - Jazz à Paris

C'est une vieille habitude, pour Otomo Yoshihide, que celle de reprendre "Lonely Woman". Si "Guitar Solo" en consigne déjà une version enregistrée en 2004, ce disque-là en assemble six, interprétées seul encore, en New Jazz Trio ou New Jazz Trio augmenté des présences de Sachiko M et Jim O'Rourke.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Rick Countryman, Sabu Toyozumi, Simon Tan

Rick Countryman (as), Sabu Toyozumi (dm), Simon Tan (b) Il s'agit d'un album issu de la même séance d'enregistrement que Chasing The Sun . On pourrait suspecter qu'il s'agisse de pièces de moindre intérêt. Il n'en est rien.

https://www.citizenjazz.com



Kazuo Imai " For Tentou Mishima " - Jazz à Paris

Tentou Mishima était un graphiste, un plasticien, un performer. Il nous a quitté en 2012. En 2010, une exposition, " Line Man ", lui était dédiée à Shibuya (Tokyo), et lors du dernier jour, Kazuo Imai y a donné un concert. Kazuo Imai a été l'élève de Masayuki Takayanagi, tout comme Otomo Yoshihide et Shin'Ichi Isohata.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Heteroptics par Masayoshi Urabe et Kuwayama Kiyoharu - Jazz à Paris

De longs silences, des murmures, des bruissements, des déflagrations : une musique à forts contrastes et un son très curieux, comme chanté dans son saxophone alto. C'est ainsi que la musique de Masayoshi Urabe commence dans cet album en duo avec Kuwayama Kiyoharu (vlc, vla, objets) .

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Mototeru Takagi trio " MosuraFreight " (1975) - Jazz à Paris

Mototeru Takagi (sax, bcl), Takashi Tokuhiro (b) , Tsutomu Ono (dm) Mototeru Takagi est décidément une grande figure du Free. Une série de chroniques de la rubrique ImproJazz suffirait à l'attester. Pourquoi une chronique de plus ? C'est qu'ici, Takagi s'est entouré d'un trio sans les " pères fondateurs " du free nippon.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Un zigzag temporel avec Itaru Oki

Je connaissais son nom, et un peu sa musique, avant de le voir sur scène pour la première fois. Les choses ont bien changé depuis. C'était à l'Atelier Tampon, un club parisien aujourd'hui fermé. Vêtu de noir, il portait un lourd sac à dos bien fatigué.

https://www.citizenjazz.com

 

"Comment ça va, Boss ? " (par Takeo Suetomi pour Itaru Oki) - Jazz à Paris

Album photos de Takeo Suetomi, ici sur la photo avec Itaru Oki(cliquez sur la photo, puis sur Diaporama) to see other photos, click on this one English and Japanese versions below Oki-san avait une personnalité amicale. Une fois, il m'a même demandé "comment vas-tu, patron?" Il envoyait souvent des courriels.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Souvenirs de jeunesse (Sabu Toyozumi pour Itaru Oki) - Jazz à Paris

Itaru Oki - photo dolphy00 English version below, under a surprising photo of Sabu. Many thanks to Takeo Suetomi Les parents d'Oki étaient des musiciens traditionnels (des professionnels, je crois!). Il a commencé avec le Dixieland jazz, dans une fanfare quand il était étudiant, je pense.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Itaru Oki, Abdelhai Bennani, Makoto Sato : virgule d'un concert sorti des archives et des mots de Joan Combat - Jazz à Paris

Itaru Oki - photo dolphy00Pour voir l'album, cliquez sur la photo C'était en mai 2009, dans le sous-sol de l'Atelier Tampon, près de Charonne à Paris. Marc Fèvre savait (et sait toujours) y organiser des rencontres qui produiraient des étincelles, voire qui marqueraient les mémoires.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

"La magie d'Itaru Oki" par Frederic Maintenant - Jazz à Paris

Itaru Oki jouait régulièrement au sein du Lan 4tet, avec Jean Bordé (b), Aldridge Hansberry (dm, fl) et moi-même aux claviers. Lan est une abréviation de Lanquiditors, un groupe que j'avais dirigé à Bristol, à la fin du siècle dernier, le nom rend hommage à Sun Râ, en faisant référence à sa pièce Lanquidity.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Harutaka Mochizuki / Makoto Kawashima "Free Wind Mood" - Jazz à Paris

Le Japon n'est pas chiche de talents qui réinventent le jazz. Au-delà de ceux qui ont réalisés la percée des années 1960 à 1980, il est de jeunes créateurs perpétuellement insatisfaits, qui n'ont de cesse de défricher encore et encore. Parmi eux, Harutaka Mochizuki et Makoto Kawashima.

http://jazzaparis.canalblog.com



Future of Change (Guillaume Belhomme) - Jazz à Paris

Quelque part aux Philippines, le 29 février 2020. L'atmosphère est celle de n'importe quel club de jazz : on y converse, on n'écoute pas toujours, mais on y fait soudain silence... Plusieurs fois même puisque le trio en place en impose.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Takayuki Hashimoto, Shizuo Uchida " UH " - Jazz à Paris

Une jeune génération de souffleurs bouscule la paysage du free au Japon. Je ne parle pas des années 60 à 80 avec des talents fulgurants comme Kaoru Abe ou Mototeru Takagi, ni d'autres encore qui avaient pris le relai de la radicalité comme Masayoshi Urabe.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Kaze & Ikue Mori

Satoko Fujii (p), Natsuki Tamura (tp), Christian Pruvost (tp, bugle), Peter Orins (dm), Ikue Mori (laptop) Kaze est un quartette franco-japonais réunissant Satoko Fujii, Natsuki Tamura, Christian Pruvost et Peter Orins. Il s'est formé il y a déjà dix ans et compte de belles réussites, comme Atody Man.

https://www.citizenjazz.com

 

Toshinori Kondo, Toshi Tsuchitori, Takashi Tokuhiro - Jazz à Paris

Le trompettiste Toshinori Kondo nous a quitté ce 17 octobre 2020, moins de deux mois après Itaru Oki. C'est un artiste polymorphe qui disparaît. Sur ce blog, c'est sa contribution à la cavalcade d'un free jazz nippon qui avait trouvé naturellement sa place dans la série ImproJapon.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Brötzmann, Kondo,Parker & Drake (Berlin nov 1995) - Jazz à Paris

Toshinori Kondo, Hamid Drake (extrait vidéo) Parmi les multiples formations dans lesquelles Toshinori Kondo s'est produit, il en est une particulièrement tonique, servie par des figures les plus importantes du Free, " Die Like a Dog ". On leur doit six albums parmi les plus incandescents des dernières années du siècle précédent ( https://www.discogs.com/fr/artist/598165-Die-Like-a-dog-quartet) Cette formation s'est aussi produite sur scène.

http://jazzaparis.canalblog.com

 

Tamio Shiraishi " Sora " (Relative Pitch Records; 2020) - Jazz à Paris

Tamio Shiraishi est un saxophoniste totalement habité par les sons aigües, suraigües même, de son alto. La métaphore immédiate serait celle des chants d'oiseaux. Mais il ne chante pas. En particulier au début de l'album, il expulse des phrase plutôt brèves, et pour cause, c'est qu'il se vide alors avec force de tout son air, au risque de s'en froisser les poumons.

http://jazzaparis.canalblog.com


---
Retrouvez tous les articles ImproJapon
---